Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Irak : L'Aeronautica Militare relève ses Tornado ECR par des AMX Ghibli

© Aeronautica Militare - Retour de mission de nuit sur sa base pour un Tornado ECR.
© Aeronautica Militare - Retour de mission de nuit sur sa base pour un Tornado ECR.

Depuis le mois de novembre 2014, l'Aeronautica Militare (force aérienne italienne) est engagée dans la lutte contre l'organisation Etat Islamique en intégrant la coalition internationale Inherent Resolve, menée par les Etats-Unis, et qui opère quotidiennement au-dessus de la Syrie et de l'Irak.

Dans son opération baptisée «Prima Parthica», Rome met en oeuvre deux drones Predator, un ravitailleur KC-767, ainsi que quatre Tornado ECR, qui oeuvrent depuis la base aérienne d'Ahmed al-Jaber, au Koweït. Ce contingent est soutenu au sol par 135 aviateurs (mécaniciens, officiers renseignement, ...) qui permettent la tenue de ces opérations, dont les missions de reconnaissance uniquement, puisque l'Italie n'a pas souhaité s'engager dans des frappes aériennes.

Toutefois, près d'un an et demi après leur arrivée sur place, les quatre Tornado ECR, regroupés au sein du Task Group Devil, viennent de laisser leur place à quatre AMX «Ghibli», réunis au sein du Task Group Black Cats, lors d'une cérémonie officielle qui s'est tenue au Koweït, le 14 juin 2016.

Selon le communiqué de presse publié le 15 juin par l'Aeronautica Militare, depuis le début des opérations sur place, les quatre Tornado ECR du 6° Stormo et du 50° Stormo ont effectué pas moins de 900 heures de vol, au cours desquelles ils ont accumulé plus de 3 000 heures de vol.

Lors d'un précédent communiqué, daté du 23 mai 2016, l'Aeronautica Militare rappelait que grâce à leurs capteurs, les Tornado ECR, spécialisés dans les missions ISR (Intelligence, Surveillance and Reconnaissance), ont recueilli des images «de milliers de cibles au sol». Le franchissement de ce cap des 3 000 heures de vol «représente une étape importante et significative, rendue possible grâce à l'expertise professionnelle, à la passion profonde, et à l'esprit absolu du sacrifice des militaires italiens de l'Aeronautica Militare», évoquait alors le communiqué.

© Aeronautica Militare - Les aviateurs italiens du TG Devil réunis aux côtés de ceux du TG Black Cats pour la cérémonie officielle.

© Aeronautica Militare - Les aviateurs italiens du TG Devil réunis aux côtés de ceux du TG Black Cats pour la cérémonie officielle.

La cérémonie, qui s'est tenue sur la base d'Ahmed Al-Jaber, aux côtés d'officiers américains et canadiens également présents sur place, a aussi vu la participation du général de division aérienne Maurizio Lodovisi, ainsi que des commandants du 51° Stormo, du 14° Stormo, du 32° Stormo, et du 6° Stormo.

Avec l'arrivée de ces quatre AMX «Ghibli», issus du 51° Stormo, «les mêmes missions seront menées par les équipages du Task Group Black Cats, qui continueront à effectuer des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance, menées jusqu'à ce jour par les Tornado du Task Group Devil».

Lors de la cérémonie, le commandant de la Task Force Air italienne a notamment salué le travail «des hommes et des femmes du TG Devil, soulignant combien leur contribution est pertinente, importante, et reconnue par la coalition internationale qui travaille contre Daesh». Par la suite, le commandant s'est adressé aux aviateurs du TG Black Cats, en leur disant de «faire face avec détermination et de respecter cet engagement, en ayant conscience de faire partie d'une équipe gagnante et ambitieuse».

Enfin, les officiers supérieurs présents sur place ont indiqué que le Chef d'Etat-Major de l'Aeronautica Militare, le général Enzo Vecciarelli, félicitait «l'engagement constant et précieux réalisé chaque jour par les protagonistes du contingent italien au Koweït».

Partager cet article

Commenter cet article