Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Deux F/A-18F Super Hornet se percutent en vol au-dessus de l'océan Atlantique

© US Navy - Ravitaillement «buddy-buddy» de deux Super Hornet de la VFA-211
© US Navy - Ravitaillement «buddy-buddy» de deux Super Hornet de la VFA-211

Après l'US Air Force et le crash de son B-52H Stratofortress sur la base aérienne de Guam, c'est au tour de l'US Navy de perdre deux F/A-18F Super Hornet, lorsque les deux appareils se sont percutés en vol, au-dessus de l'océan Atlantique.

L'accident a eu lieu le jeudi 26 mai 2016, sur la côte est de la Caroline du Nord, à environ 27 miles (environ 43 kilomètres) du cap Hatteras, avancée de terre insulaire, sur l'île Hatteras. Les deux Super Hornet, appartenant au Strike Fighter Squadron 211 (VFA-211) «Fighting Checkmates», avaient décollé de la Naval Air Station de Virginia Beach, en Virginie, et se sont percutés en vol aux alentours de 10h40 (heure locale).

Alors qu'une enquête vient d'être ouverte, les causes précises de l'accident ne sont pas encore connues, mais les pilotes et leurs navigateurs, qui effectuaient une mission d'entraînement, se sont éjectés après la collision. Un premier équipage a été rapidement récupéré par un navire de pêche qui se trouvait dans la zone et qui a vu l'accident. Le second équipage a, lui, attendu les secours dans leurs radeaux de sauvetage en pleine mer.

La récupération des équipages a été assurée par un hélicoptères HH-60 Jayhawk de l'US Coast Guard, et par un second hélicoptère de l'US Navy, appuyés par un HC-130H Hercules de l'US Coast Guard. D'autres Super Hornet, qui effectuaient eux-aussi un entraînement dans la zone, ont rejoint le lieu de l'éjection de l'équipage qui se trouvait en mer afin de pouvoir les surveiller et de ne pas les perdre de vue pour pouvoir les récupérer plus facilement.

Un premier hélicoptère a atterri vers 13h00 (heure locale) à l'hôpital général de Norfolk avec un premier équipage, suivi une heure plus tard par le second. Les quatre aviateurs semblaient en forme puisqu'ils marchaient eux-même en direction des médecins, outre l'un d'entre-eux qui était assis sur une civière, tout en étant conscient.

Pour rappel, le 13 mai 2015, la VFA-211 perdait un F/A-18F Super Hornet dans le golfe Persique, alors que l'escadron était engagé dans des opérations contre l'organisation Etat Islamique, depuis le porte-avions américain USS Theodore Roosevelt (CVN 71). Les deux aviateurs s'étaient éjectés de l'appareil et avaient été récupérés par un hélicoptère SAR.

Partager cet article

Commenter cet article