Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Boeing entame les premières études pour la conception du futur Air Force One pour les Etats-Unis

© USAF - Air Force One au décollage.
© USAF - Air Force One au décollage.

Depuis 1990, les Etats-Unis disposent de deux Boeing B747-220B, connus sous le nom d'«Air Force One», et utilisés régulièrement pour le transport du locataire de la Maison Blanche sur de longues distances.

Portants officiellement la dénomination VC-25A au sein de l'US Air Force, les deux B747 sont stationnés sur la base aérienne d'Andrews, dans le Maryland, et ont été construits avec des demandes spécifiques avec, par exemple, la possibilité de ravitailler en vol, d'emporter des vivres pendant plusieurs mois, de communiquer avec les différents centres de commandement au sol grâce à des communications cryptées, etc...

Toutefois, la carrière de ces deux VC-25A arrive à son terme, et c'est pour cela que l'US Air Force a donné son feu vert à l'avionneur américain Boeing pour qu'il commence véritablement à réfléchir sur la prochaine génération de l'avion présidentiel, après l'avoir sélectionné en janvier 2015 avec son B747-8 (premier vol en février 2010).

En effet, dans une note publiée sur le site du Federal Business Opportunities, et appelée «Presidential Aircraft Recapitalization», l'Air Force Materiel Command a donné ses consignes quant au travail que devront effectuer les ingénieurs de Boeing, ainsi que les demandes spécifiques émanants des autorités militaires de l'US Air Force.

On y apprend notamment que Boeing sera chargé de la gestion du programme (Presidential Aircraft Recapitalization Program), de la conception et de l'intégration des nombreuses modifications, des séries d'essais au sol comme en vol, du soutien opérationnel, de la formation du personnel naviguant, et enfin, de la livraison des deux B747-8.

Les deux appareils, puisqu'au moins un se doit d'être capable de prendre les airs à tout moment, seront achetés en version civile, puis modifiés par la suite en tant qu'Air Force One. Cette décision a été prise par Washington afin, notamment, de ne pas dépasser l'enveloppe budgétaire allouée à ce programme, fixée à 351 millions de dollars pour l'année fiscale 2017.

Bien que la notification officielle du contrat ne soit pas encore publiée, mais elle devrait l'être dans le courant de l'année 2016, les premiers travaux de modification devraient débuter en 2018, et l'US Air Force souhaite une Capacité Opérationnelle Initiale (COI - En anglais, Initial Operational Capability) en 2023, voire 2024, selon plusieurs médias américains.

Pour rappel, et selon les informations communiquées par le site officiel de la Maison Blanche, Air Force One est capable, outre ce qui a été vu plus haut, de résister à une impulsion électromagnétique, et il dispose de 372 mètres carrés répartis sur trois étages, comprenants une suite présidentielle, le bureau du président, une salle de conférence, un bloc opératoire avec un médecin à bord, ainsi que des quartiers utilisés pour accueillir les membres du service de sécurité, les conseilleurs, etc...

Partager cet article

Commenter cet article