Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un Mirage 2000C adopte la C 46 Trident sur sa dérive

Photo : © Jacques Casanovas - Atterrissage du 2000C de la C 46 «Trident». On notera ses marquages de guerre, réalisés lors de frappes aériennes au Sahel.

Photo : © Jacques Casanovas - Atterrissage du 2000C de la C 46 «Trident». On notera ses marquages de guerre, réalisés lors de frappes aériennes au Sahel.

Les traditions dans l'Armée de l'Air sont particulièrement vivaces encore de nos jours, et sont fièrement portées par les différentes générations d'aviateurs. Habituellement, les différents escadrons de l'Armée de l'Air peignent sur les dérives des aéronefs soit le blason de l'escadron, symbole d'unité entre les différentes escadrilles, comme au Régiment de Chasse 2/30 «Normandie-Niémen».

A contrario, et pour des raisons qui sont diverses et variées, certains escadrons apposent une SPA particulière, souvent afin de faire perdurer le «spirit» (l'esprit, en français, mais traduire avec "tradition"), comme à l'Escadron de Chasse 1/7 «Provence», ou au Groupe de Chasse 1/2 «Cigognes».

L'Escadron de Chasse 2/5 «Ile de France», actuellement stationné sur la base aérienne 115 d'Orange-Caritat, est composé de la SPA 84 «Tête de Renard», la C 46 «Trident», et enfin, la SPA 124 «Jeanne d'Arc». (Cliquez sur les escadrilles pour accéder à leur historique).

Cet escadron adopte sur la quasi-totalité des dérives de ses Mirage 2000C et 2000B le blason de l'escadron, avec ses trois fleurs de Lys jaunes sur fond bleu, ainsi qu'un cadre rectangulaire noir, porteur de la date 1941 (date de création), et de la croix de Lorraine, symbole des Forces Françaises Libres (FFL). Toutefois, quelques dérives sortent du lot et ne portent pas ce blason.

En effet, le Mirage 2000C immatriculé 115-LJ (n°105), capturé ici à l'atterrissage sur la base aérienne 125 d'Istres-Le Tubé ces derniers jours, ne porte pas le blason de l'escadron, contrairement aux autres appareils du 2/5, mais l'insigne de l'escadrille C 46 «Trident». L'appareil a été repeint aux couleurs de cette escadrille il y a, explique-t-on, «environ deux semaines».

Après la mise en place de l'Escadron de Soutien Technique Aéronautique (ESTA) sur la base aérienne 115 d'Orange, les appareils n'appartenaient plus à une escadrille particulière, mais à l'ensemble de l'escadron. A la suite de cela, un commandant avait alors décidé que l'ensemble des appareils porteraient l'emblème de l'escadron, et non de l'escadrille.

Mais le temps a passé, et certains mécaniciens ont demandé au nouveau commandant si il était possible, ou non, de repeindre l'insigne de leur escadrille sur un appareil. La réponse fût positive et c'est donc pour cela que dorénavant, l'Escadron de Chasse 2/5 «Ile de France» a, dans son inventaire, un Mirage 2000C (115-YT n°124) avec l'insigne de la SPA 124 «Jeanne d'Arc», un second (115-LJ n°105) avec celui de la C 46 «Trident», et un troisième et dernier (115-YG n°118 ) avec la SPA 84 «tête de Renard» (photo ci-dessous)

Photo : © Vincent Vannier - Atterrissage du 2000C de la SPA 84 «tête de Renard», qui tenait alors la permanence opérationnelle.

Photo : © Vincent Vannier - Atterrissage du 2000C de la SPA 84 «tête de Renard», qui tenait alors la permanence opérationnelle.

Partager cet article

Commenter cet article