Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Koweït signe officiellement le contrat pour l'achat de 28 Eurofighter Typhoon

Photo : © Eurofighter - Image de synthèse d'un Typhoon Koweïtien avec une nouvelle livrée et un large panel d'armement.

Le 11 Septembre 2015, après la publication d'un communiqué officiel, le Koweït signait une lettre d'intention avec l'avionneur italien Finmeccanica qui prévoyait l'achat de vingt-huit Eurofighter Typhoon afin d'équiper la Force Aérienne Koweïtienne, appelée localement al-Quwwat al-Jawwiya al-Kuwaitiya.

Six mois plus tard, cette lettre d'intention s'est concrétisée avec la signature officielle et ferme d'un contrat entre l'Italie, toujours avec Finmeccanica (membre du consortium européen Eurofighter, aux côtés d'Airbus Defence & Space et de BAE Systems), et le Koweït, avec sa force aérienne, qui a commandé vingt-huit Typhoon pour un montant total non communiqué mais évalué entre sept et huit milliards de dollars.

Selon le communiqué de presse diffusé le mardi 05 avril 2016 par Eurofighter, le contrat prévoit la vente de vingt-deux Typhoon monoplaces et six Typhoon biplaces, tous appartenant à la Tranche 3, soit la version la plus évoluée technologiquement à ce jour pour les Eurofighter Typhoon. Ils seront notamment équipés du radar à balayage électronique AESA à antenne active Captor E-Scan, du consortium Euroradar, dirigé par Selex ES (filiale de Finmeccanica).

Le contrat, signé en présence du Ministre italien de la Défense Roberta Pinotti, et de son homologue koweïtien, le Sheikh Genéral Khaled Al Jarrah Al Sabah, prévoit la mise en place de la logistique nécessaire pour la mise en oeuvre de ces appareils, du soutien opérationnel, et de la formation des pilotes et des aviateurs au sol, qui sera assurée par l'Aeronautica Militare (Armée de l'Air italienne).

Il est aussi à noter que le communiqué précise que les infrastructures des bases aériennes koweïtiennes destinées à accueillir les Eurofighter seront également modernisées et adaptées à cet appareil afin qu'il puisse être totalement opérationnel lors de son introduction au sein de la Force Aérienne Koweïtienne.

Une image de synthèse publiée par Finmeccanica (voir ci-dessus) illustre un Typhoon Koweïtien avec une toute nouvelle livrée deux tons (bleu clair et gris) qui n'est pas utilisée par les autres pays utilisateurs de cet avion de combat.

L'appareil de l'image de synthèse emporte avec lui deux missiles air-air infrarouges à courte portée IRIS-T, six missiles air-sol Brimstone, quatre bombes air-sol GBU guidées par la nacelle de désignation laser Sniper, située en point ventral, ainsi que quatre missiles air-air longue portée Meteor.

Cependant, si cette configuration (chargée) semble particulièrement efficace avec un large choix dans l'armement, elle n'est pas capable d'emporter des réservoirs externes. Or, un appareil chargé consomme plus, et sans réservoir externe, l'autonomie de l'appareil est grandement diminuée, même en présence d'un ravitailleur en vol.

A la suite de l'annonce de la conclusion de cette vente, le PDG d'Eurofighter, Volker Paltzo, a déclaré que son entreprise est «ravie d'accueillir officiellement l'Etat du Koweït en tant que nouveau membre de la famille Eurofighter».

A ce jour, selon Eurofighter, depuis 2003, plus de 740 Typhoon ont été livrés à six nations. Outre le Royaume-Uni, l'Italie, l'Espagne, et l'Allemagne, puisqu'il s'agit des nations qui ont développé l'appareil, le Typhoon s'est exporté en Autriche, en Arabie Saoudite, à Oman, et dorénavant au Koweït. Vingt-deux escadrons sont opérationnels avec cet appareil à travers le globe, et plus de 330 000 heures de vol ont été réalisées.

Partager cet article

Commenter cet article