Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un F-16 de la Force Aérienne Royale Norvégienne tire par erreur au canon contre une tour d'observation

© Luftforsvaret - Un F-16 Norvégien noirci après un tir canon, et équipé d'une nacelle lance-roquettes.
© Luftforsvaret - Un F-16 Norvégien noirci après un tir canon, et équipé d'une nacelle lance-roquettes.

Si un F-16 de la Force Aérienne Royale Norvégienne, appelée localement Luftforsvaret, a récemment fait la une de la presse spécialisée dans l'aéronautique, mais aussi généraliste, pour avoir sauvé la vie d'un patient en transportant du matériel médical entre deux hôpitaux, un autre F-16 fait lui aussi la une des médias norvégiens pour un tout autre sujet.

En effet, au cours d'un exercice de tirs air-sol, qui se déroulait sur l'île de Husøy (Tarva, en français), située dans le nord de la Norvège, un F-16 de la Luftforsvaret a tiré au canon contre une tour d'observation installée sur l'île, et permettant d'observer et de guider les aéronefs dans leurs différentes passes de tirs.

Selon les déclarations du porte-paroles de la Force Aérienne Royale Norvégienne, le major Stian Roen, l'incident a eu lieu lors d'un exercice de tirs qui se déroulait de nuit, dans la nuit du 12 ou 13 avril 2016. Le pilote, qui devait réaliser son tir canon contre une ciblé située à environ 500 mètres de la tour d'observation, a raté son objectif et les obus sont allés frapper la tour d'observation.

Lors de l'impact des obus, la tour d'observation était occupée par trois officiers qui géraient les différentes passes de tir et qui observaient ces mêmes passes afin de les analyser lors du débriefing. Par chance, les trois militaires de la Luftforsvaret n'ont pas été touchés par les tirs, et ils ont pu sortir indemnes de la tour, qui a été légèrement endommagée.

Le porte-paroles a ajouté qu'aucunes précisions supplémentaires ne pouvaient être données à ce stade, et qu'une enquête a été ouverte afin de déterminer les actions qui ont conduit à ce tir.

Ce n'est pas la première fois qu'un incident de ce type se produit dans le cadre d'un exercice de tirs air-sol impliquant des F-16 de la Force Aérienne Royale Norvégienne. En 2009, ce même poste d'observation, alors inoccupé, avait déjà été touché par un tir canon d'un F-16. Au moins un obus avait perforé la tour.

En novembre 2013, un F-16 appartenant à la Force Aérienne Royale Néerlandaise, appelée localement Koninklijke Luchtmacht, avait lui aussi réalisé une passe canon, de jour cette fois-ci, contre une tour de contrôle, qui avait été endommagée à sa base.

Pour rappel, le F-16 Fighting Falcon est équipé d'un canon interne M61A1 Vulcan de 20mm, et de 6 000 coups par minute. Arme hexatubes, le canon Vulcan a été développé dans les années 1960 et équipe depuis cette période l'ensemble des avions de combat de l'US Air Force et de l'US Navy, outre l'A-10 Thunderbolt II. Bien que légèrement modifié pour le F-22 Raptor et le F/A-18 Super Hornet, il est actuellement en service sur les différentes versions du F-4 Phantom, du F-15 Eagle, du F-16 Fighting Falcon, du F/A-18 Hornet, de l'AMX, et sur les AC-130H Spectre.

Partager cet article

Commenter cet article