Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un Tornado GR.4 de la Royal Air Force a percuté un chien lors de son atterrissage à Akrotiri

Photo : © UK MoD - Décollage d'un Tornado GR.4 depuis la base aérienne d'Akrotiri.
Photo : © UK MoD - Décollage d'un Tornado GR.4 depuis la base aérienne d'Akrotiri.

Le 15 Juillet 2015, au retour d'une mission au-dessus de l'Irak, afin de soutenir les forces armées irakiennes dans leur lutte contre l'Organisation Etat Islamique, deux missiles air-sol Brimstone sont tombés d'un Tornado GR.4 de la Royal Air Force lorsque ce dernier effectuait son atterrissage sur la base aérienne anglaise d'Akrotiri, à Chypre.

Fermée pendant quelques heures, la piste de la base aérienne a finalement été réouverte et les missions ont pu reprendre leurs cours normalement. Mais le sort semble pourtant s'acharner sur cette base aérienne...

En effet, huit mois plus tard, toujours dans le cadre de l'opération internationale Inherent Resolve («Opération Shader» pour le Royaume-Uni), un incident est de nouveau venu perturber les opérations britanniques depuis la base aérienne d'Akrotiri. Encore une fois lors de l'atterrissage, un Tornado GR.4 de la Royal Air Force a non pas perdu ses missiles, mais a percuté un chien errant qui se trouvait sur la piste.

L'incident est survenu dans la soirée du Mardi 08 Mars 2016. Selon un porte-paroles de la Royal Air Force, cité par les médias britanniques, nombreux à avoir repris cette histoire, le chien a traversé la piste au dernier moment, et le pilote, qui était sur le point de toucher le sol, ne pouvait pas remettre les gaz.

Le Ministère britannique de la Défense a tenu à préciser que des dégâts ont été occasionnés sur le train avant de l'appareil, et que ce dernier a dû être immobilisé pendant une journée afin de pouvoir réparer les pièces abîmées, et de faire des essais au sol afin d'observer le comportement du Tornado.

Ajoutant que le pilote, avec son navigateur en place arrière, a toujours gardé le contrôle de son appareil, des investigations ont été lancées afin de comprendre comment un chien errant a pu pénétrer dans l'enceinte de la base aérienne, et afin d'éviter que de tels événements se reproduisent.

Le ravitailleur A330 MRTT «Voyager» (désignation locale KC-2 ou KC-3 suivant les versions) de la Royal Air Force, qui assurait le ravitaillement en vol des chasseurs britanniques dans cette mission, aurait été placé en attente pendant plusieurs dizaines de minutes, le temps que les secours de la base nettoient la piste, et qu'ils la rendent praticable pour éviter tout sur-accident.

Certains journaux britanniques ont évoqué, lors de la sortie de cet incident, que la sécurité de la base aérienne d'Akrotiri laissait à désirer, notamment en ce qui concerne les grillages et les barbelés qui entourent cette dernière. Dans certains endroits, les protections se seraient effondrées au sol, et elles ne seraient donc plus efficaces, que ce soit contre les animaux, mais aussi contre des individus.

Partager cet article

Commenter cet article