Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un F-16 de l'US Air Force s'écrase pendant son décollage en Afghanistan

Photo : © USAF - Décollage d'un F-16C de l'USAF depuis la base aérienne de Bagram.
Photo : © USAF - Décollage d'un F-16C de l'USAF depuis la base aérienne de Bagram.

Si les opérations au Moyen-Orient, notamment en Irak et en Syrie afin de soutenir les forces armées irakiennes et de lutter contre l'Organisation Etat Islamique, mais aussi dans la bande shaléo-saharienne contre les groupes terroristes de la région, prennent une place importante dans les actualités, il ne faut pas non plus oublier que certains théâtres sont toujours ouverts.

C'est le notamment le cas en Afghanistan, où la présence des militaires américains est encore importante afin de soutenir l'Armée Nationale Afghane qui continue de lutter contre les talibans, et qui a parfois du mal à leur tenir tête, notamment dans la conservation et la protection des villages et des régions libérées.

C'est donc dans ce cadre là qu'un F-16 de l'US Air Force, dont la version n'a pas été précisé, s'est écrasé le 29 Mars 2016 peu de temps après son décollage de l'importante base aérienne de Bagram, située dans le Nord-Est de l'Afghanistan.

Le communiqué de presse de l'US Air Force Central Command précise que le pilote s'est éjecté avant que son appareil ne touche le sol, aux alentours de 20h30 (heure locale), et que l'aviateur et son appareil appartenaient au 455th Air Expeditionary Wing, réactivé provisoirement en 2002 à Bagram, et ayant pour mission l'appui aérien, le transport de troupes et de frets, la recherche et le sauvetage au combat, l'évacuation sanitaire, la reconnaissance aérienne, etc...

Les autorités militaires précisent également que le pilote a été transporté à l'hôpital militaire de la base afin d'être soigné pour des blessures mineures, et que la zone du crash a été sécurisée afin de pouvoir accéder à l'épave et de comprendre l'origine de cet accident, qui est sous enquête.

Enfin, il est également précisé que l'appareil n'a pas été abattu par des actions quelconques de la part des talibans, qui revendiquent presque à chaque fois être à l'origine du crash d'un appareil lorsqu'il y en a un.

Partager cet article

Commenter cet article