Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'équipage d'un F-15E Strike Eagle a été momentanément désorienté par un laser

Photo : © USAF - Break à droite d'un F-15E Strike Eagle du 48th FW.
Photo : © USAF - Break à droite d'un F-15E Strike Eagle du 48th FW.

Au retour d'une mission d'entraînement au-dessus de l'Angleterre, l'équipage d'un F-15E Strike Eagle de l'US Air Force a été ébloui par un laser alors que l'appareil s'apprêtait à atterrir sur la base aérienne de Lakenheath, dans le Suffolk.

Un porte-paroles du 48th Fighter Wing qui est installé sur la base de Lakenheath, a déclaré que le pilote, en place avant, et son navigateur, en place arrière, ont été «momentanément désorientés» par le faisceau d'un laser dirigé vers le cockpit de l'appareil d'attaque au sol qui effectuait un atterrissage de nuit.

Les différents médias britanniques qui relatent les faits précisent que le porte-paroles a indiqué que le faisceau n'a pas directement touché les yeux du pilote. Cependant, ce dernier a ajouté que la lumière et la taille du faisceau du laser ont été amplifiées et intensifiées lorsque ce dernier a touché la verrière de l'appareil.

Le porte-paroles du 48th FW a tenu à préciser que «viser un aéronef avec un laser est un risque sérieux pour la sécurité des vols. Beaucoup de lasers de haute puissance peuvent complètement handicaper les pilotes lors d'un vol». «L'utilisation irresponsable ou malveillante des lasers peut menacer la vie des équipages, des passagers, et même des individus sur le terrain si cela entraîne un accident d'avion», a-t-il informé.

Une patrouille de militaires, qui assure la protection de la base aérienne anglaise et américaine, a été dépêchée sur le lieu d'où le laser a été repéré par les pilotes afin de tenter d'arrêter l'auteur ou les auteurs des faits. Cependant, personne n'a pu être arrêté puisque la zone était vide lors de leur arrivée sur place.

Ce n'est pas la première fois que des aéronefs sont visés, souvent volontairement, par des individus positionnés aux abords des pistes des aéroports civils et bases aériennes militaires. Si ces incidents sont plutôt rares lorsque cela concerne des aéronefs militaires, ils sont cependant beaucoup plus réguliers, notamment avec les avions de ligne civils.

Il y a quelques semaines, un appareil de la compagnie Virgin Atlantic, qui venait de décoller de l'aéroport de Heathrow, à Londres, pour rallier New York, a dû faire demi-tour peu de temps après son décollage lorsque les pilotes ont été touchés par un laser.

A titre d'information, et selon les données communiquées par la Civil Aviation Authority, près de cinquante incidents impliquants des lasers ont été rapportés aux alentours de l'aéroport de Heathrow, entre le mois de Janvier et de Juin 2015. Par ailleurs, entre 2010 et 2014, près de 200 personnes ont été condamnées au Royaume-Uni pour avoir visé un aéronef avec un laser.

Partager cet article

Commenter cet article