Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Winter Hide : Des F-16 Danois s'entraînent aux côtés des Mirage 2000C/B Français

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

PHOTOS EXCLUSIVES (sauf Armée de l'Air) !

Photo : © Olivier Ravenel.

Photo : © Olivier Ravenel.

Photo : © Olivier Follea.

Photo : © Olivier Follea.

Du 15 Janvier au 13 Février 2016, la Royal Danish Air Force, appelée localement Flyvevåbnet, a déployé sur la base aérienne 115 d'Orange un détachement de dix F-16AM monoplaces et F-16BM biplaces afin d'entraîner les aviateurs Danois et de réaliser des missions en coopération avec les Mirage 2000C et 2000B de l'Escadron de Chasse 2/5 «Ile de France», dans le cadre d'un exercice appelé «Winter Hide».

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Vincent Vannier.

  • Objectifs
Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Vincent Vannier.

L'envoi de ces F-16 Fighting Falcon, issus du Fighter Squadron 727 et 730, sur la base aérienne Vauclusienne s'inscrit d'abord dans un but bien particulier pour les équipages de la Flyvevåbnet. En effet, actuellement en pleine période hivernale, les conditions météorologiques au Danemark sont particulièrement difficiles, à tel point que les activités aériennes de certains escadrons sont réduites en raison, par exemple, du mauvais temps (vents violents, neige, etc...).

Ici, dans le Sud de la France, le détachement Danois trouve un temps propice à l'entraînement de ses équipages, qui peuvent alors continuer à s'entraîner et à former des pilotes de chasse plus jeunes.

Le major L., du Fighter Squadron 727, explique «qu'à cette période de l’année, les conditions météorologiques au Danemark sont peu propices aux vols. Nous cherchons donc tous les deux ans à délocaliser nos moyens aériens dans le sud de l’Europe, afin de maintenir une activité suffisante pour nos équipages et de renforcer notre interopérabilité» avec le pays qui accueille ce détachement.

Mais outre la continuité de l'entraînement, «Winter Hide» permet aussi aux aviateurs Danois et Français d'effectuer des missions conjointes, et d'échanger sur les différents RETEX (RETours d'EXpériences) à la suite de leurs déploiements dans des opérations extérieures.

Les F-16AM de la Royal Danish Air Force ont récemment passé plusieurs mois en Jordanie afin de participer à des frappes aériennes contre l'Organisation Etat Islamique et au profit des forces armées irakiennes au sol et engagées dans des combats. En parallèle, les Mirage 2000C du 2/5 sont actuellement déployés à Niamey, au Niger, afin de participer aux opérations dans le Sahel pour le compte de l'opération Barkhane.

A ce titre, le commandant A. explique dans un article publié par l'Armée de l'Air française que «c’est très intéressant d’échanger sur nos expériences respectives».

Photo : © Armée de l'Air.

Photo : © Armée de l'Air.

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

  • Missions
Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Vincent Vannier.
Photo : © Vincent Vannier.

Les premiers jours après leur arrivée sur la base française, les F-16 Danois ont commencé par effectuer des vols d'acclimatations afin, entre autres, de s'imprégner du paysage local, de prendre des points de repère qui seront utiles lors des approches avant les atterrissages, de mener des vols à basse altitude, et de prendre connaissance des différentes particularités du contrôle aérien local afin de s'assurer une totale sécurité lors des missions.

Ces vols de familiarisation effectués, les chasseurs Danois ont commencé par effectuer quelques combats aériens rapprochés (BFM, Basic Flighter Maneuvers) avec les chasseurs de supériorité aérienne de l'escadron local, spécialisé dans les missions de défense aérienne et dans la formation des pilotes de chasse sur Mirage 2000.

Par la suite, les missions se sont diversifiées et sont devenues plus complexes, avec l'intégration d'aéronefs supplémentaires. L'adjoint au chef des opérations de l’Escadron de Chasse 2/5 «Île-de-France» affirme que «les équipages français et danois s’affrontent en duel individuel, puis, progressivement, en patrouilles plus complexes (quatre contre deux, puis jusqu’à dix contre six)».

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

  • La beauté des vols de nuit
Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

Pendant ces quatre semaines, les deux escadrons Danois, qui se sont relayés au bout de deux semaines, ont organisé quotidiennement des missions en coopération avec les Mirage 2000 «bleus». Mais des missions ont aussi été menées la nuit, comme le montre ces différentes et superbes photographies prises lors du décollage des appareils.

Photo : © Olivier Follea.

Photo : © Olivier Follea.

Photo : © Olivier Ravenel.

Photo : © Olivier Ravenel.

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Vincent Vannier.

  • Une participation à VOLA 16-1
Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Olivier Follea.

Photo : © Olivier Follea.

Le déploiement de ces F-16AM/BM sur la base d'Orange correspondait avec l'exercice VOLFA 16-1, organisé par l'Armée de l'Air française au profit de l'ensemble de ces escadrons. Pendant neuf jours, du 20 au 29 Janvier 2016, les chasseurs, chasseurs-bombardiers et avions de transport de l'Armée de l'Air se sont entraînés au-dessus du Massif Central dans la réalisation de missions complexes, semblables à celles rencontrées en opération extérieure.

Les chasseurs français devaient mener à bien des objectifs préalablement établis afin que leurs missions soient accomplies. Mais leurs manoeuvres étaient gênées par la présence de forces ennemies, appelées «Aggressors» our «Red Air», et jouées par des Alpha Jet de l'Escadron d'Entraînement 2/2 «Côte d'Or», ainsi que par les Mirage 2000C et les F-16AM/DM Danois qui ont pu se confronter aux Rafale et aux Mirage 2000D.

Le commandant français précise que les F-16 Danois «permettent à VOLFA 16-1 de gagner en volume en amenant six avions supplémentaires».

Voir le reportage-photos (exclusif) consacré à cet exercice en cliquant ici !

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Guillaume Berthon

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Vincent Vannier.

  • Présence des hautes autorités militaires
Photo : © K. Congini.

Photo : © K. Congini.

Si ce déploiement permet aux pilotes Danois de poursuivre leur entraînement et d'accentuer la coopération avec l'Armée de l'Air française, ce fut aussi l'occasion d'organiser une rencontre entre les différents hauts-gradés des deux armées de l'Air.

Le Jeudi 28 Janvier 2016, le Distinguished Visitor Day (DV Day) a rassemblé, selon l'Armée de l'Air, «le général André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), et le général Philippe Lavigne, commandant la brigade aérienne de l’aviation de chasse du commandement des forces aériennes, aux côtés de madame l’ambassadeur Kirsten Biering, du général Peter Bartram, Danish Chief of Defence - chef d’état-major des armées danois, du Generalmajor Max A.L.T Nielsen, Chief of Air Force Staff - chef d’état-major de l’armée de l’air royale danoise, et des attachés de Défense auprès des ambassades danoise et française».

A cette occasion, les autorités Françaises et Danoises ont pu découvrir, grâce aux aviateurs locaux, la «structure opérationnelle intégrée franco-danoise», le déroulé des briefing et débriefing entre les pilotes de «Winter Hide», ainsi que les installations qui accueillent les plots de permanence opérationnelle, assurés par un hélicoptère Fennec de l'Escadron d'Hélicoptères 5/67 «Alpilles» pour les aéronefs lents, et un Mirage 2000 pour les avions de ligne et autre appareils non-identifiés.

Enfin, un bilan de la première édition de «Winter Hide» a été dressé entre les différents participants.

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Olivier Follea.

Photo : © Olivier Follea.

A l'attention des photographes qui ont «spotté» aux alentours de la base aérienne 115 lors de l'exercice, et à ceux qui ont eu l'écho des petits soucis rencontrés par ces photographes :

Le détachement des F-16 Danois a expressément demandé aux militaires Français de la base aérienne qu'ils ne souhaitaient pas que leurs appareils soient photographiés, notamment en raison des équipements qu'ils emportaient sous les ailes.

Difficile à comprendre dans les premiers temps puisque l'on connait tous le F-16 de nos jours, qui ne sont plus vraiment des appareils «secrets», mais les yeux des lecteurs les plus expérimentés noteront peut-être la présence d'un équipement militaire sur certains F-16 et pas d'autres, photographiés lors de leur approche et de leur décollage depuis la BA115.

La communication au sujet de cet exercice a été autorisée qu'après la fin des missions d'entraînement, alors que les F-16AM/BM sont actuellement sur le départ pour rentrer sur leurs bases aériennes respectives au Danemark.

Photo : © Vincent Vannier.

Photo : © Vincent Vannier.

Bien qu'il y ait dans cet article beaucoup de photographies (plus de trente !), toutes n'ont pas été publiées ici-même. En effet, il reste encore beaucoup de superbes photos à voir sur les galeries Flickr de Guillaume, EN CLIQUANT ICI, et sur celle de Vincent, EN CLIQUANT ICI.

Vous aurez aussi la possibilité de voir des photos prises lors de meeting en France et à l'étranger, pendant des spottings autour de bases aériennes et d'aéroports civils, ainsi que lors de visites organisées pendant des exercices des forces armées françaises !

Photo : © Olivier Follea.

Photo : © Olivier Follea.

Partager cet article

Commenter cet article