Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Quatre F-22 Raptor ont été envoyés en Corée du Sud pour une démonstration de force

Photo : © US Air Force - Démonstration de force des F-22, F-16, et F-15K.
Photo : © US Air Force - Démonstration de force des F-22, F-16, et F-15K.

Dans la continuité des relations militaires entre les Etats-Unis et la Corée du Sud après l'annonce de l'explosion d'une bombe H (bombe thermonucléaire) par la Corée du Nord le 06 Janvier 2016, les deux pays alliés continuent de s'associer lors d'exercices militaires afin de montrer leurs muscles face aux forces armées nord-coréennes.

En effet, après le survol de la Corée du Sud par un bombardier stratégique B-52 Stratofortress le 10 Janvier 2016 (voir l'article ici, en anglais), les Etats-Unis et l'US Air Force ont pris la décision de déployer quatre F-22 Raptor sur la base aérienne d'Osan, située dans le Nord-Ouest de la Corée du Sud, à l'extérieur de la ville de Séoul, et à seulement trente kilomètres de la frontière avec la Corée du Nord.

Les quatre chasseurs spécialisés dans la supériorité aérienne ont effectué un vol en formation aux côtés de F-15K Slam Eagle de la Republic of Korea Air Force (En français, Force Aérienne de la République de Corée) et des F-16 Fighting Falcon de l'US Air Force stationnés en permanence sur cette base aérienne.

Les F-22 Raptor, qui arrivaient de la base aérienne de Kadena, au Japon, doivent rester sur place pendant quelques temps, sans pour autant que l'on sache exactement jusqu'à quand car la durée officielle n'a pas été révélée par l'US Air Force.

Dans son communiqué de presse, la base aérienne d'Osan écrit que le lieutenant-général Lee Wang-keon a, à la suite du vol en formation, déclaré que «les forces aériennes de la République de Corée et des États-Unis restent prêtes à dissuader les menaces nord-coréennes, et sont en mesure de les vaincre par la force grâce à nos capacités en combat aérien».

Du côté de l'US Air Force, le lieutenant-colonel Nicholas Evans, «patron» du 36th Fighter Squadron, a indiqué que «la nature combinée de ce survol a souligné le haut niveau d'intégration et l'interopérabilité entre nos deux forces aériennes, développées après des décennies d'entraînements interalliés».

Ce dernier a également ajouté «qu'en outre, l'intégration de F-22, et d'un B-52 en Janvier, a démontré la ferme volonté des forces armées des Etats-Unis, et que nous sommes unis avec nos homologues de la Force aérienne de la République de Corée».

Partager cet article

Commenter cet article

Antoine G 23/02/2016 18:10

Pour les passionnés de BD cela rappelle l'album "la nuit du serpent" dans la collection Buck Danny où les héros se déploient avec 4
F-22 pour une opération secrète entre les 2 Corées....