Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'US Air Force simule le déploiement en opération de ses F-35A Lightning II

Photo : © US Air Force - Arrivée des F-35A de l'USAF à Mountain Home AFB.
Photo : © US Air Force - Arrivée des F-35A de l'USAF à Mountain Home AFB.

Dans la continuité des expérimentations menées dans le cadre du programme Joint Strike Fighter afin de tester le F-35 Lightning II de Lockheed Martin qui s'implante chaque mois un peu plus au sein des différentes forces aériennes qui participent au programme et qui ont commandé des unités, l'US Air Force vient de déployer six F-35A sur la base de Mountain Home, dans l'Etat d'Idaho.

Selon le communiqué de presse publié par la communication du 53rd Wing, dans la journée du 08 et 09 Février 2016, six F-35A, version conventionnelle utilisée par l'US Air Force, et 85 aviateurs du 31st Test and Evaluation Squadron, se sont posés sur la base aérienne de Mountain Home afin de simuler le déploiement d'un contingent de cet appareil dans des conditions similaires que celles rencontrées en opération extérieure.

Habituellement stationnés sur la base aérienne d'Edwards, dans l'Etat de Californie, ce déploiement simulé qui va durer pendant un mois doit permettre d'observer et de tester le comportement des six F-35A alors qu'ils réaliseront quotidiennement des missions d'appui aérien rapproché (CAS, Close Air Support), de suppression des défenses aériennes ennemies (SEAD, Suppression of Enemy Air Defenses), et de Air Interdiction.

Outre la capacité à mener continuellement des sorties aériennes, ce déploiement simulé aura aussi pour objectif de tester le bon déroulement des opérations menées au sol par les mécaniciens, la logistique, etc...

Au terme de ce mois de travail, sans doute en étroite collaboration avec les ingénieurs de Lockheed Martin, l'US Air Force doit pouvoir émettre les «capacités de bases» (ou «de référence»), avant l'annonce de I'Initial Operational Capability (IOC, Capacité Opérationnelle Initiale) durant l'automne 2016.

La base aérienne de Mountain Home a été choisie par l'US Air Force car elle héberge également le 366th Fighter Wing, équipé de F-15E Strike Eagle, spécialisés dans l'attaque au sol, et que des A-10 Thunderbolt II, du 124th Fighter Wing, sont stationnés sur la base aérienne de la Garde Nationale de Gowen Field (Idaho). Ces deux bases aériennes sont distantes d'une soixantaine de kilomètres seulement.

Ces appareils de «4ème génération» évolueront aux côtés des F-35A, considérés comme des appareils de «5ème génération». Ces missions permettront d'entraîner les équipages de ces aéronefs à évoluer ensemble et côte à côte dans des missions d'attaque au sol, et d'observer le comportement et l'échange des informations entre les différents aéronefs.

Partager cet article

Commenter cet article