Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Quel export pour le JF-17 Thunder pakistanais ?

Photo : © Pakistan Air Force - Formation de quatre JF-17 Thunder pakistanais.
Photo : © Pakistan Air Force - Formation de quatre JF-17 Thunder pakistanais.

Le premier client à l'export du JF-17 "Thunder" annoncé au Bourget 2015 n’est toujours pas connu

Le JF-17 "Thunder", monomoteur monoplace multirôle développé conjointement par la Chine et le Pakistan semblait tenir officiellement son premier client à l'export. En effet, l’existence de ce premier contrat avait été annoncée par la Force Aérienne Pakistanaise lors du salon du Bourget en Juin 2015. Toutefois, lors de l'officialisation de cette première commande, le nom du client et le nombre d'appareil n'avait pas été divulgué. Seule la date de livraison, relativement proche maintenant que nous sommes en 2016, avait été précisée.

Mais à la lecture du Sundays Times in Sri lanka du 05 Janvier 2015, dont l'information a aussi été évoquée par de nombreux autres médias locaux, on pensait avoir trouvé ce premier client export du Thunder avec le Sri Lanka.

En effet, au cours d'un déplacement de trois jours du Premier Ministre pakistanais Nawaz Sharif à Colombo, capitale du Sri Lanka, les deux gouvernements ont signé différents accords s’inscrivant, entre autres, dans une coopération dans le domaine de la défense, de la sécurité, et de la lutte contre-terroriste. Selon le Sunday Times in Sri Lanka, dans ces accords figurent la vente de huit JF-17 au profit de la Force Aérienne du Sri Lanka.

Mais cette information a, depuis, été démentie par le Secrétaire d'Etat Sri Lankais à la Défense qui a affirmé que «la question n'a même pas été soulevée dans les discussion lors des négociations». Il a toutefois précisé que son pays était toujours à la recherche d'un nouvel avion de combat pour remplacer sa vieillissante et cosmopolite flotte d'avions de combat.

Actuellement, et selon le rapport World Air Force 2016 de Flight Global, la Force Aérienne du Sri Lanka (site officiel) met en oeuvre une flotte de sept Chengdu F-7, de neuf Kfir, d'un seul et uniquement Mig-23 "Flogger", et de six Mig-27, une version qui se rapproche fortement du Mig-23.

Photo : © Indian Air Force - Un Tejas lors d'un vol d'essais.
Photo : © Indian Air Force - Un Tejas lors d'un vol d'essais.

Le Sri Lanka subit la pression du grand voisin Indien

Plusieurs médias indiens ont rapporté cet automne que l’Inde proposait son avion de combat Tejas Light Combat Aircraft au Sri Lanka.

Cet avion similaire au JF-17, qui n’a pas encore fait ses preuves et qui subit de nombreux retards dans son programme, a vu la livraison du premier exemplaire au standard Initial Operational Clearance (IOC) dans le courant du début de l'année 2015, et le standard Final Operational Clearance a été repoussé à mi-2016, au moins.

Dans ce contexte, l’Inde a fait le choix politique de présenter en vol et en statique le Tejas au salon de Bahreïn (Bahrain International Air Show, BIAS), qui se déroule en ce moment même, du 21 au 23 janvier 2016, avec des manoeuvres jusqu’à 8G, jamais présentées en public.

Pour la petit histoire, les deux Tejas indiens envoyés à Bahreïn sont stationnés sur le tarmac de l'aéroport aux côtés... des deux JF-17 Thunder pakistanais.

D'autres clients dans un avenir proche?

Dans le même temps, le Nigéria, depuis longtemps identifié comme un client potentiel, semblait aussi sortir du bois, avec l'inscription au budget fédéral de 2016 de l'acquisition de 3 JF-17, selon les informations du site Punch.

Les montants annoncés étant cependant faibles : 5 milliards de Naira, équivalent à environ 25 millions de dollars, soit un peu moins que le prix estimé pour un seul et unique avion au standard Block II. Cette annonce est donc à prendre avec certaines réserves.

Le week-end du 16 et 17 Janvier, l’Azerbaïdjan est revenu en selle après une déclaration du président Pakistanais, et à la suite d’une rencontre avec une délégation de la chambre du commerce de Rawalpindi (Pakistan), qui a affirmé que «l’Azerbaïdjan et le Nigéria deviendront bientôt des acheteurs de produits pakistanais».

Photo : © Pakistan Air Force - Décollage d'un "Thunder" pakistanais.
Photo : © Pakistan Air Force - Décollage d'un "Thunder" pakistanais.

Le JF-17 "Thunder"

Le JF-17 (JF, Joint Fighter) "Thunder" est un avion de combat multi-rôles développé conjointement entre la Chine, avec Chengdu Aircraft Industries Corporation (CAC), et le Pakistan, avec la Force Aérienne Pakistanaise et les industries aéronautiques pakistanaises.

Mis en service en Mars 2007 uniquement au sein du Pakistan, cet appareil mono-moteur est aujourd'hui uniquement construit par les usines pakistanaises, et a été présenté en vol en France lors du Bourget 2015.

Cette machine de 3ème génération est d'un gabarit similaire au Mirage 2000, au Gripen, et à son concurrent indien, le Tejas. Contrairement à ce dernier, le JF-17 est un appareil “combat proven” puisqu'il a participé à des missions contre, entre autres, les groupes terroristes talibans du Tehrik-e-Taliban Pakistan, situés dans le Waziristan, dans l'Ouest du pays.

Il est propulsé par un réacteur Klimov RD-93 russe, dérivé du moteur du Mig-29 "Fulcrum". Cinquante exemplaires au standard "Block I" sont en service au Pakistan, et quatre appareils au standard "Block II" étaient livrés en Juin 2015, avec quarante-six autres qui restent à livrer au rythme d'1.5 avion par mois.

Par ailleurs, une capacité de ravitaillement en vol a été introduite et est en cours de production pour le "Block II", et le standard "Block III" est en cours de définition, et devrait intégrer un radar AESA chinois, l'actuel étant un doppler à impulsion.

Enfin, une variante biplace est en cours de développement et aurait dû prendre son envol fin 2015.

Partager cet article

Commenter cet article