Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un KC-135RG est déployé pour la première fois en opération extérieure

Photo : © EMA - Un des trois ravitailleurs KC-135RG rénovés.
Photo : © EMA - Un des trois ravitailleurs KC-135RG rénovés.

Pour la première fois, et depuis la fin du mois de Décembre 2015, l'Armée de l'Air française déploie un KC-135RG récemment rénové au sein d'une opération extérieure, ici en l'occurence dans le cadre de l'opération Barkhane dans le Sahel.

  • De KC-135R à KC-135RG
Photo : © EMA - KC-135RG dans une soirée africaine.
Photo : © EMA - KC-135RG dans une soirée africaine.

En 1995, afin de compléter la flotte des ravitailleurs C-135FR, la France et son Armée de l'Air ont pris la décision de commander trois KC-135R auprès de l'US Air Force pour le Groupe de Ravitaillement en Vol 2/91 «Bretagne» des Forces Aériennes Stratégiques, et installé sur la base aérienne 125 d'Istres-Le Tubé.

Ces trois derniers appareils ont, au cours de ces dernières années, été rénovés et modernisés afin de leur permettre d'être équipé d'une nouvelle avionique de bord, tout en gardant les spécificités demandées par les équipages français. Premièrement, cette modernisation a vu l'installation de «la RENO GATM (Global Air Trafic Management)», qui permet «d’obtenir des normes de navigation identiques à celles des KC-135 américains et une intégration plus efficace et sécurisée dans la circulation aérienne générale» selon le Ministère de la Défense.

Par ailleurs, la modernisation de ces nouveaux KC-135RG permet aussi l'intégration «d’une antenne filaire haute fréquence et d’une configuration lui permettant l’emport de palettes» pour acheminer du matériel militaire où sont engagées les armées françaises, en exercice comme en opération.

Le premier des trois appareils de la 31ème Escadre aérienne de ravitaillement en vol et de transport stratégique a été livré sur la base d'Istres le 21 Août 2014, et a, par la suite, été testé par «les experts de l’équipe de marque ravitaillement en vol et transport stratégique (EM RVTS)», en coopération avec la Direction Généralement de l'Armement, avant de pouvoir réintégrer la flotte opérationnelle de l'Armée de l'Air.

  • Première OPEX
Photo : © EMA - Ravitaillement en vol d'un Mirage 2000D au-dessus du Sahel.
Photo : © EMA - Ravitaillement en vol d'un Mirage 2000D au-dessus du Sahel.

Pour la première fois après avoir été rénové, l'Etat-Major des Armées (EMA) a indiqué dans un communiqué de presse publié le 26 Janvier 2016 qu'un ravitailleur KC-135RG et son équipage constitué d'une vingtaine d'aviateurs avait rejoint la base aérienne de Niamey, au Niger, afin de participer aux missions de ravitaillement en vol au-dessus de la bande sahélo-saharienne.

L'EMA précise que l'appareil est arrivé sur zone dans le courant de la fin du mois de Décembre 2015 et que son arrivée s'est faite «après une campagne d’expérimentation en métropole ainsi que des vols de qualification».

Il est également expliqué que le ravitailleur peut, au départ de Niamey, délivrer aux Mirage 2000D et 2000C en vol «près de cinq tonnes de kérosène, soit 1 h et demi de potentiel supplémentaire. Sur une même opération, le KC 135 RG pourra assurer plusieurs ravitaillements aux mêmes chasseurs, leur permettant de prolonger d’autant leur mission».

En raison des (très) longues distances que doivent couvrir les Rafale au départ de N'Djamena, au Tchad, ou les Mirage 2000D et 2000C au départ de Niamey, au Niger, les ravitailleurs sont des éléments indispensables pour permettre aux équipages de rejoindre leur zone d'opérations et de rester pendant plusieurs heures sur place afin de pouvoir mener des missions de reconnaissance et de Close Air Support au profit des troupes françaises et africaines au sol.

Partager cet article

Commenter cet article