Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Finlande se lance dans l'acquisition d'un nouvel avion de combat

Photo : (c) Suomen ilmavoimat - Patrouille aérienne de deux F/A-18C Hornet, armée de missiles air-air bons de guerre à courte et longue portée.
Photo : (c) Suomen ilmavoimat - Patrouille aérienne de deux F/A-18C Hornet, armée de missiles air-air bons de guerre à courte et longue portée.

Les années actuelles sont importantes pour les forces aériennes de nombreux pays, dont notamment européens, puisqu'ils changent d'avions de combat, passant des appareils de 4ème voire 3ème génération, à des appareils mis en service beaucoup plus récemment, avec notamment ceux de la génération 4++ et 5.

C'est d'ailleurs le cas de la Finlande, qui vient récemment de se lancer dans l'acquisition d'un nouvel appareil de combat dans le cadre de son programme de remplacement "HX Fighter Program".

En effet, le 16 Décembre 2015, le gouvernement finlandais a envoyé une Requests for Information (RfI. En français, demande d'informations) à cinq fabricants d'avions de chasse afin de remplacer l'actuelle flotte composée de F/A-18C et D Hornet.

Cette RfI a été adressé à BAE Systems avec son Eurofighter EF2000 Typhoon, à Boeing qui dispose du F/A-18E et F Super Hornet et du F-15 Silent Eagle et Advanced Eagle, à Lockheed Martin avec son F-35 Lightning II, au suédois Saab et son JAS-39E Gripen, et enfin, à Dassault Aviation avec son Rafale.

Les constructeurs qui désirent participer à la compétition et vendre leurs appareils à la Finlande devront alors envoyer leurs dossiers au plus tard avant le mois d'Octobre 2016. Par la suite, au printemps 2018, la Finlande lancera alors la compétition et sélectionnera son prochain appareil de combat, avec un choix qui devrait être annoncé en 2021.

Si le contrat prévoit la vente d'une nouvelle flotte d'appareils de combat, celui-ci devra aussi englober le fait que la Finlande désire réaliser la réparation et l'entretien de ces nouveaux chasseurs en coopération avec des entreprises finlandaises. Les constructeurs qui se lancent dans la compétition devront alors aussi rechercher, discuter, et négocier avec des entreprises finlandaises qui soient capables de réaliser ce soutien (machines, formation du personnel, usines) et qui soient aussi dignes de confiance en raison de certains composants assez sensibles.

Actuellement, la Force Aérienne Finlandaise (Suomen ilmavoimat) dispose d'une flotte de Hornet composée de 54 F/A-18C monoplaces pour les missions opérationnelles, et de 7 F/A-18D biplaces pour les missions de formation des jeunes pilotes de chasse.

Cependant, cette flotte, acquise à partir du milieu des années 90, commence à vieillir et sa mise en oeuvre va être de plus en plus compliquée dans les années à venir. En effet, la structure globale des appareils se fragilise, leur avionique, bien que modernisée, commence à être dépassée, et le manque de pièces de rechange pourrait vite se faire ressentir, ce qui impliquerait alors une disponibilité moindre.

C'est pourquoi, cette flotte de Hornet C et D, qui doit commencer à être retirée du service actif vers 2020 (soit dans quatre ans !), devrait voir arriver son remplaçant à partir de 2025, et l'ensemble de la nouvelle flotte pourrait être pleinement opérationnelle vers 2030.

Le plus

Vidéo : Entraînement coinjoint entre des F/A-18 Hornet finlandais, des F-16 norvégiens, et des Gripen suédois.

Partager cet article

Commenter cet article