Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Egypte passe une commande de 46 hélicoptères russes KA-52K

Photo : (c) Russian Helicopters - Ka-52 "Alligator" lors d'un vol.
Photo : (c) Russian Helicopters - Ka-52 "Alligator" lors d'un vol.

Alexander Mikheyev, le directeur-général de la société russe Russian Helicopters, a révélé dans un communiqué publié sur le magazine officiel de la société que Rosoboronexport, l'agence d'exportation d'armements de l'Etat russe, avait conclu un contrat avec l'Egypte portant sur la vente de 46 hélicoptères Ka-52K "Katran".

En effet, M. Mikheyev a déclaré que «dans cette situation globale difficile [faisant référence aux sanctions occidentales contre la Russie], nous avons réussi à maintenir les paramètres financiers conclus précédemment, et à élargir la présence des hélicoptères russes dans le marché mondial. Au cours de l'année sortante, de nouveaux contrats ont été signés entre la Russie et des utilisateurs d'hélicoptères étrangers».

Un de ces contrats a été conclu avec l'Egypte puisque M. Mikheyev a ajouté «qu'un grand accord pour la livraison de 46 hélicoptères Ka-52 Alligator a été signé avec l'Egypte au travers de la société de négociation d'armes Rosoboronexport, appartenant à l'Etat».

Si le directeur-général n'a pas donné de date quant à la livraison des premiers appareils, ni le montant total et les caractéristiques de contrat, ce dernier a quand même indiqué que les livraisons devraient s'achever avant la fin de l'année 2017.

Photo : (c) Russian Helicopters - Ka-50.
Photo : (c) Russian Helicopters - Ka-50.

Le Ka-52K "Katran" est une version navalisée du Ka-52 "Alligator", qui est plutôt utilisé dans les missions de combat pour chercher et désigner les cibles aux Ka-50 de l'hélicoptériste russe Kamov. Ces derniers, mis en service à partir de 1987, ont la particularité de disposer de deux rotors contrarotatifs, l'un avec deux pâles et le second avec trois, et de sièges éjectables. Avec une vitesse de croisière de 275km/h et d'une distance franchissable de 2 600km, il est aussi équipé du canon 2A42, qui peut tirer des obus perforants ou explosifs, et dont le choix de la munition peut se faire en plein vol grâce à deux chargeurs différents.

Sous les ailes, le Ka-50 peut emporter des missiles anti-chars 9K-121 "Vikhr" (aussi utilisés sur Su-25 "Frogfoot"), des paniers à roquettes, des missiles air-sol, des canons supplémentaires, des missiles air-air R-73 "Vympel" pour l'autodéfense (aussi utilisés sur les Mig-29 et les Su-27), ainsi que des bombes air-sol non guidées.

Le Ka-52K "Katran" sera embarqué sur les deux BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement) récemment achetés par l'Egypte, et initialement destinés à la marine russe (BPC Vladivostok et Sebastopol), dont la vente a été annulée en raison des tensions entre les pays occidentaux et la Russie après l'annexion de la Crimée ukrainienne par Vladimir Poutine.

Cette version navalisée peut être embarquée sur les ex-BPC russes, conçus spécifiquement avec des hangars pour ces hélicoptères, et grâce à leurs pales et leurs ailes qui sont repliables, au train d'atterrissage qui a été renforcé, et à l'application d'un traitement anti-corrosion en raison du sel marin. Enfin, les "Katran" disposent également dans leur avionique d'une capacité de lutte anti-navire.

Partager cet article

Commenter cet article

Deluxe 05/01/2016 00:05

Bonjour,

Petite correction : Le Ka-50 n'est pas surnommé "Kamov", Kamov est simplement le nom du fabricant.

Defens'Aero 05/01/2016 18:02

Bonjour,
Merci pour votre correction, je corrige cela.
Loïc.

Spillemaecker 04/01/2016 11:57

Un rotor avec 2 pales et un autre avec 3 ???
Ce n'est pas ce que l'on voit sur les photos !!!

ratel 04/01/2016 10:50

avec le ka50" kamov" contre DAECH plus de problême vu l'armement de cet appareil!!!! du solide comme fabrique nos amis russes pour tout leurs engins militaires!!!

Tonio 04/01/2016 11:38

Solide comme un tank russe ! La guerre contre Daesh est déjà gagnée, déjà finie !