Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Deux hélicoptères CH-53E Super Stallion de l'US Marines Corps se sont percutés en vol

Photo : © USMC - Un CH-53E Super Stallion dépose une cargaison sur un navire.
Photo : © USMC - Un CH-53E Super Stallion dépose une cargaison sur un navire.

Dans la nuit du Jeudi 14 au Vendredi 15 Janvier 2016, deux hélicoptères CH-53E Super Stallion, appartenant à l'US Marine Corps (USMC), sont entrés en collision au-dessus des eaux de l'océan Pacifique nord, et à proximité de l'île de Oahu, qui fait partie de l'archipel d'Hawaï.

L'US Marine Corps a confirmé dans une série de tweets sur son compte Twitter et dans un communiqué de presse qu'une collision impliquant deux CH-53E du Marine Heavy Helicopter Squadron 463 «Pegasus», intégrés au sein du 1st Marine Aircraft Wing, et stationnés sur la Marine Corps Base d'Hawaï, s'était produite aux alentours de 23h15 (heure locale), le Jeudi soir.

Cette même source d'information a également ajouté que douze militaires de l'USMC sont portés disparus après cet accident. Chaque hélicoptère était occupé par six personnels, dont des membres de l'équipage, et d'un groupe de militaires qui s'entraînaient dans la région.

Enfin, il a aussi été ajouté que bien que les hélicoptères évoluaient de nuit, et avec la présence de nuages, une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes précises de cette collision. Une enquête qui pourrait s'avérer longue si des débris et les appareils ne sont pas retrouvés, et si, malheureusement, les douze Marines n'ont pas survécu au crash.

Dès la perte de contact par les centres de contrôle de la région, une opération de recherche et de sauvetage (Search and Rescue), avec notamment des moyens aériens de l'US Coast Guard et des navires de l'USMC, a été déclenchée.

Le destroyer de l'US Marines Corps Gridley et John Paul Jones ont été immédiatement déployés dans la zone où le contact a été perdu afin de tenter de trouver le lieu de l'accident, des débris des hélicoptères, ainsi que des survivants. En parallèle, l'USCG a engagé un hélicoptère MH-65 Dolphin, ainsi qu'une vedette de patrouille côtière Kiska. Dans les premières heures de cette opération de recherche, un HC-130J a également été utilisé par l'USCG, cependant, l'appareil a dû rentrer à sa base peu de temps après le début de ses recherches à la suite d'une collision aviaire.

Au cours de cette opération, des débris ont été retrouvés à environ onze kilomètres au large de la rive nord de l'île d'Oahu, ce qui a permis de recentrer les recherches sur une zone plus précise et moins étendues qu'auparavant.

Cependant, les opérations maritimes et aériennes ont été fortement perturbées et retardées en raison des conditions météorologiques de la zone, avec un mauvais temps, et un océan agité avec des vagues qui formaient des creux de plusieurs mètres.

Partager cet article

Commenter cet article