Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Bulgarie met un terme à la carrière de ses Mig-21 Fishbed

Photo : (c) Force Aérienne Bulgare - Survol de la cérémonie par les trois derniers Mig-21 bulgares.
Photo : (c) Force Aérienne Bulgare - Survol de la cérémonie par les trois derniers Mig-21 bulgares.

Après Israël avec ses A-4 Skyhawk (voir ici), mais aussi avec les Pays-Bas et leurs Alouette III (voir ici), c'est au tour de la Bulgarie de retirer du service actif ses derniers Mig-21UM "Fishbed" encore en activité au sein de la Force Aérienne Bulgare.

Lors d'une cérémonie organisée le 18 Décembre 2015 sur la base aérienne de Graf Ignatievo (3rd Air Base), dans le centre de la Bulgarie, la Force Aérienne Bulgare a officialisé le retrait de ses trois derniers Mig-21, qui correspondaient à deux appareil biplaces pour l'entraînement et la formation des pilotes, et d'un appareil monoplace, utilisé pour mener des missions opérationnelles, avec notamment la protection de l'espace aérien bulgare.

Photo : (c) Force Aérienne Bulgare - Traditionnels honneurs rendus par les pompiers de la base aérienne
Photo : (c) Force Aérienne Bulgare - Traditionnels honneurs rendus par les pompiers de la base aérienne

La cérémonie a rassemblé autour de ces vénérables appareils des anciens pilotes de chasse et aviateurs bulgares qui ont opéré dans des escadrons équipés de Mig-21 "Fishbed", ainsi que des personnalités civiles et des hauts gradés de la Force Aérienne Bulgare, dont le major-général Rumen Radev.

Toutefois, si cette cérémonie a mis fin à la carrière opérationnelle du "Fishbed", le Mig-21 monoplace a continué à assurer la mission de protection et de surveillance de l'espace aérien bulgare jusqu'au 31 Décembre 2015. De plus, ces trois derniers appareils vont être laissés sur la base aérienne de Graf Ignatievo afin que celle-ci les conditionnent et les conservent dans un bâtiment pour que les Mig-21 puissent reprendre les airs en peu de temps si le besoin opérationnel l'oblige.

Photo : (c) Force Aérienne Bulgare - Un Mig-21 "Fishbed" bulgare avec la post-combustion enclenchée.
Photo : (c) Force Aérienne Bulgare - Un Mig-21 "Fishbed" bulgare avec la post-combustion enclenchée.

La Bulgarie souhaitait mettre un terme à la carrière de ses Mig-21 dès l'année 2012 déjà. Cependant, avec les nombreux problèmes rencontrés sur la flotte des Mig-29 "Fulcrum", couplés aux difficultés financières que connaît le pays et à la baisse des dépenses dans le domaine de la Défense avec le retard de l'achat d'un nouvel avion de chasse plus récent, les Mig-21 ont été modernisés et ont reçu une MLU (Mid-life update) à deux reprises afin de les maintenir en vol.

La Force Aérienne Bulgare a commencé à réceptionner ses premiers Mig-21 "Fishbed" en 1963, pendant l'époque soviétique, et les derniers appareils sont arrivés sur le sol bulgare dans les années 1990. Entre la première et la dernière livraison de la part de l'ex-URSS, la Bulgarie a pu aligner pas moins de 226 Mig-21 "Fishbed", dont environ 80 étaient des avions d'occasions.

Au cours des différents exercices et des missions opérationnelles, la Force Aérienne Bulgare a perdu, selon Flight Global, une quarantaine d'appareils lors de crashs aériens, ce qui a coûté la vie à pas moins de 25 pilotes de chasse.

Photo : (c) Force Aérienne Bulgare - Un Su-25 bulgare lors d'un vol d'entraînement.
Photo : (c) Force Aérienne Bulgare - Un Su-25 bulgare lors d'un vol d'entraînement.

Actuellement, la Force Aérienne Bulgare met en oeuvre une flotte de quinze Mig-29 "Fulcrum" et de douze Su-25 "Frogfoot" pour les missions opérationnelles, que ce soit dans la supériorité aérienne pour les premiers, ou dans des missions d'attaque au sol pour les seconds.

Pour remplacer les Mig-21 et le reste des appareils encore en activité bien que vieillissants, la Bulgarie, qui a des difficultés, notamment sur le plan économique, pour lancer ce programme d'achat, envisage cependant deux options.

La première est d'acheter des F-16 d'occasions. Le choix du fournisseur est assez large puisque l'US Air Force peut fournir ces appareils, tout comme certains pays européens, dont notamment les Pays-Bas, la Norvège, mais aussi la Belgique, qui sont actuellement en train de moderniser leur force aérienne, avec des F-35 Lightning II pour certains (Pays-Bas et Norvège), et un choix qui n'est pas encore totalement fixé pour d'autres (Belgique).

Enfin, la seconde option se porte sur l'achat ou la location (comme le fait la République Tchèque) de Jas-39C/D Gripen auprès de l'avionneur suédois Saab. Bien que cet appareil soit moins cher que ses principaux concurrents sur le marché, son prix reste quand même difficilement abordable pour un pays comme la Bulgarie. Sofia pourrait alors se porter sur le rachat des anciens Jas-39C/D Gripen qui vont être retirés de la Force Aérienne Suédoise avec l'arrivée prochaine de la nouvelle génération : le JAS-39E Gripen.

La Bulgarie, pays membre de l'OTAN, ne souhaite plus coopérer avec les entreprises russes d'armements. En effet, depuis maintenant plusieurs mois, avec l'annexion de la Crimée par la Russie et les tensions entre les pays de l'Est et Moscou, la Force Aérienne Bulgare ne veut plus être dépendante du matériel russe, qui pourrait ne plus lui être vendu pour gêner son activité. Par ailleurs, la société RSK Mig, qui assurait jusqu'alors l'entretien des Mig-29 bulgares, a triplé le coût de ses prestations, ce qui a obligé Sofia à se tourner vers la Pologne et son industrie aéronautique.

Enfin, il faut aussi préciser que le Ministre de la Défense bulgare, Anguel Naïdenov, avait déclaré le Mardi 01 Avril 2014 qu'il venait de placer sa force aérienne en état d'alerte. Une trentaine de fois, entre Février et Mars 2014, des Mig-29 ont dû décoller sur alerte en raison d'une forte activité aérienne russe, en particulier au-dessus de la Mer Noire. Les décollages interviennent deux à trois fois par semaine, au lieu des deux ou trois fois par an les années passées.

Partager cet article

Commenter cet article