Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Turquie réceptionne son troisième A400M

Photo : (c) AD&S - Décollage du premier A400M turc.
Photo : (c) AD&S - Décollage du premier A400M turc.

Après l'Allemagne et sa Luftwaffe, c'est au tour de la Turquie et de sa Force Aérienne Spatiale Turque (Türk Hava Kuvvetleri) de réceptionner un nouvel A400M "Atlas" d'Airbus Defence & Space.

Selon le média américain Defense News, qui cite des responsables turcs, l'avion de transport a été réceptionné dans la première moitié du mois de Décembre 2015, sans pour autant que l'on sache si l'appareil a été amené en Turquie, sur une base aérienne, ou si des autorités turques ont pris réception de l'appareil à Séville, en Espagne, où ils sont assemblés.

L'article précise également que la Turquie a envoyé à Airbus les deux premiers A400M déjà reçus pour que les ingénieurs y fassent des travaux de rénovation et une modernisation des logiciels internes.

Après le crash d'un A400M lors d'un vol d'essai le 09 Mai 2015 à Séville, Ankara avait pris la décision de clouer au sol l'ensemble de sa flotte en attendant les résultats de l'enquête ouverte après cet accident, qui a coûté la vie à quatre personnes, sur les six qui se trouvaient à bord.

Les tensions entre la Turquie et Airbus Defence & Space ont été très fortes dans le début de l'année 2014, avec notamment Tom Enders, directeur général du constructeur européen, qui accusait alors Turquie de «marchandage» car elle ne souhaitait pas prendre réception de son premier A400M, dénonçant un comportement «inacceptable». La Turquie évoquait alors à cette époque une non-conformité de l'appareil, qui ne correspondait pas aux critères sélectionnés lors de la signature du contrat.

Malgré ces différents, la Force Aérienne et Spatiale Turque a pris réception de son premier A400M (MSN009) le 04 Mars 2014, et le second appareil (MSN013) le 22 Décembre 2014, sur la base aérienne turque de Kayseri, dans le centre du pays.

La Turquie a commandé dix A400M "Atlas", et doit en recevoir deux par an, jusqu'au dernier qui devrait être livré en 2018. Ils remplaceront les vieillissants C-160 Transall, au nombre de seize, et qui devraient être modifiés et transformés en "gunship".

Partager cet article

Commenter cet article