Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Des Super-Etendard Modernisés se sont posés sur la base aérienne d'Akrotiri

EXCLUSIF !

Des Super-Etendard Modernisés se sont posés sur la base aérienne d'Akrotiri
  • M. Cameron propose l'utilisation d'Akrotiri

Après les attentats de Paris qui sont survenus le Vendredi 13 Novembre 2015, le Premier Ministre anglais David Cameron s'est rendu en France afin de rendre un hommage aux victimes des attentats et de discuter avec le Président de la République française François Hollande afin de voir quelles dispositions peuvent être prises pour améliorer la coopération entre Londres et Paris.

Une de ces décisions, qui a été évoquée devant la presse par M. Cameron à la suite de l'entretien avec M. Hollande, se tient sur le plan militaire dans le cadre de la lutte contre l'Organisation Etat Islamique au Proche et Moyen Orient.

En effet, David Cameron a «proposé au président [Hollande] d’utiliser la base de la Royal Air Force à Akrotiri pour l’aviation française engagée dans les opérations contre Daesh». Cette base est située au Sud de l'île de Chypre, avec un accès direct sur la mer Méditerranée, et accueille actuellement, entre autres, dix Tornado GR.4, ainsi que six Eurofighter Typhoon.

Il est ici nécessaire de nuancer les propos du Premier Ministre britannique, et je remercie Le Fauteuil de Colbert pour son attention à ce sujet. En effet, David Cameron a proposé l'utilisation de la base d'Akrotiri aux forces armées françaises uniquement en cas d'un problème mécanique de la part d'un aéronef français, et donc seulement comme un terrain de déroutement. Le communiqué de presse du gouvernement anglais précise que la France ne lancera pas de raids aériens contre l'Organisation Etat Islamique depuis Akrotiri.

Des Super-Etendard Modernisés se sont posés sur la base aérienne d'Akrotiri
  • Une patrouille de deux Super-Etendard Modernisés

La proposition de l'utilisation de la base aérienne britannique d'Akrotiri semble être une proposition qui plaît au Ministère français de la Défense et aux forces armées françaises engagées dans l'opération Chammal puisque deux Super-Etendard Modernisés du Groupe Aérien Embarqué (GAE), issus de la Flottille 17F, se sont posés sur cette base britannique.

En effet, selon les images d'une vidéo diffusée par le Ministère anglais de la Défense, au moins deux Super-Etendard Modernisés, soit une patrouille, se sont posés sur la base d'Akrotiri. La date de leur arrivée sur cette base n'est pas connue, mais ce qui est sur, c'est que le soir du Vendredi 04 Décembre 2015, les SEM étaient stationnés sur le tarmac.

Les deux SEM appartiennent au GAE, embarqué sur le porte-avions Charles de Gaulle, et déployé depuis le 23 Novembre aux larges des côtes de la Syrie, dans la Méditerranée orientale (MEDOR). L'ensemble du Groupe Aéronaval (GAn) est intégré au sein de l'opération Chammal et a pour objectif de frapper l'Organisation Etat Islamique en Irak et en Syrie.

Sur la vidéo de la communication des forces armées britanniques, la scène où l'on aperçoit les deux SEM ne dure pas plus de huit secondes. Stationnés sur le tarmac, le premier appareil semble être équipé de deux réservoirs externes sous les ailes, avec une nacelle de ravitaillement en vol sous le ventre de l'appareil (configuration "nounou"). Le second pourrait être lui aussi équipé de deux réservoirs externes, et il semblerait qu'une nacelle de désignation laser soit accrochée sur le point d'emport ventral. Les deux appareils ne semblent pas emporter de bombes air-sol.

  • Akrotiri : Quelle utilité pour la France ?

Si l'on exclut ici le problème mécanique qui oblige un des deux appareils à se poser un urgence sur la base car il ne peut pas apponter sur le Charles de Gaulle, la base britannique d'Akrotiri a pu accueillir ces deux SEM pour d'autres raisons.

La première est tout simplement une réponse à la proposition faite par David Cameron. Afin de certifier que la base est capable d'accueillir et d'opérer en son sein avec des Super-Etendard Modernisés, la Marine Nationale a déployé deux de ses appareils pour y mener des essais et donc valider l'interopérabilité entre la base et les avions français.

Les SEM ont aussi pu se poser sur la base d'Akrotiri pour se ravitailler en kérosène, avant de rejoindre le porte-avions Charles de Gaulle. Les deux appareils pourraient ne pas s'être ravitaillés auprès d'un ravitailleur de la coalition en raison de l'absence de l'un d'eux sur la zone où opéraient les SEM, ou en raison d'une panne mécanique qui aurait touché un ravitailleur, et qui l'aurait contraint à retourner sur sa base. Le manque de kérosène pour retourner et apponter sur le Charles de Gaulle aurait alors obligé les SEM à se poser à Akrotiri.

Si cette base n'est pas nécessairement utile pour effectuer des départs d'opérations puisque l'on dispose de la Base Aérienne Projetée en Jordanie et, quand il est sur zone, du porte-avions, elle peut l'être, par exemple, si un appareil français doit se dérouter en raison d'un problème technique qui survient au cours d'une mission.

Sa proximité avec le théâtre des opérations, environ 265 kilomètres entre la base et les côtes syriennes, en fait un élément important si un déroutement doit être effectué. Notamment lors de l'aller ou du retour d'une mission d'un chasseur embarqué sur le Charles de Gaulle,

Mise à jour 07/12/2015, 18h30 :

Le journaliste Olivier FOurt de RFI indique dans un tweet posté en fin de matinée que les deux Super-Etendard Modernisés se sont posés sur la base aérienne d'Akrotiri à la suite «d'un problème de ravitaillement».

Partager cet article

Commenter cet article

Luis Lopes 10/12/2015 23:25

Cest le mot Error. Porquoi ?.