Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

General Atomics a livré ses derniers drones RQ-1 Predator

Photo : (c) Aeronautica Militare - Un drone RQ-1 Predator évoluant depuis une base aérienne.
Photo : (c) Aeronautica Militare - Un drone RQ-1 Predator évoluant depuis une base aérienne.

Dans un communiqué de presse, General Atomics a annoncé que l'entreprise venait de livrer les derniers drones RQ-1 Predator à l'Aeronautica Militare (armée de l'air italienne) lors d'une cérémonie qui s'est tenue le 23 Décembre 2015.

  • Une flotte italienne de Predator et Reaper au complet

La livraison et l'intégration de ces derniers Predator au sein de l'Aeronautica Militare porte la flotte des RQ-1 Predator au nombre de sept, et ils évoluent aux côtés de six MQ-9 Reaper. Avec le premier Pedator reçu en 2004 et le premier Reaper réceptionné en 2011, l'Italie utilise régulièrement ses drones dans des missions dans le Sud de l'Italie et au-dessus de la mer Méditerranée afin d'observer les embarcations des réfugiés qui traversent la mer pour tenter d'entrer en Europe.

Par ailleurs, dans le début du mois de Novembre 2015, le Département d'Etat des Etats-Unis a donné son feu vert à Rome pour qu'il puisse armer ses drones MQ-9 Reaper avec l'achat de 156 missiles air-sol AGM-114R2 HELLFIRE II, 8 missiles HELLFIRE II M36-E8 utilisés pour les missions d'entraînement, 30 GBU-12, 30 GBU-38 JDAM, 30 GBU-49, ainsi que d'autres types de munitions dérivées de ces différentes bombes air-sol.

  • Les derniers RQ-1 Predator

Mais la dernière livraison à l'Aeronautica Militare était aussi la dernière livraison dans le monde d'un lot de Predator à une force aérienne. En effet, dans son communiqué de presse, l'avionneur américain, qui rapporte les propos de Frank W. Pace, président de la branche Aircraft Systems de General Atomics, indique «qu'avec la livraison de ces appareils, General Atomics a achevé la fourniture pendant plus de deux décennies des Predator A aux États-Unis et à ses pays alliés».

M. Pace a également précisé «qu'avec l'accumulation de plus de 2,1 millions d'heures de vol et qu'avec le plus haut taux de disponibilité de tous les aéronefs dans l'inventaire de la force aérienne, les Predator vont pouvoir continuer à protéger les combattants en les dotant d'une conscience inégalée de la situation durant les nombreuses années à venir».

  • Des Balkans (1995) à la Syrie (2015)

Les drones RQ-1 Predator ont pour la toute première fois été mis en service au sein de l'US Air Force en Juillet 1995, après avoir effectué son premier vol un an plus tôt, soit en Juillet 1994. Cette version est la toute première à être utilisée, que ce soit par son constructeur General Atomics pour mener des essais, ou dans certaines forces aériennes pour mener des missions opérationnelles.

Les RQ-1 se déclinent sous quatre versions qui correspondent, respectivement, aux stations et aux appareils de pré-série avec les RQ-1A et RQ-1K, ainsi que les versions RQ-1B et RQ-1L. Alors que les RQ-1 effectuent des missions ISR (Intelligence, Surveillance, and Reconnaissance) uniquement, les MQ-1 sont capables d'emporter des armements, dont les AGM-114 Hellfire.

Toutes versions confondues, les Predator ont participé à de nombreuses opérations nationales comme internationales depuis leur intronisation. Leur premier champ de bataille se déroule dans les Balkans, en 1995, et sont depuis continuellement déployés dans des opérations, comme en Afghanistan et en Irak, et sont aussi utilisés au-dessus du Pakistan, de la Somalie, de la Libye, et du Yémen, contre les différents groupes terroristes qui opèrent dans ces régions.

Les Predator sont en service aux Etats-Unis, en Italie, en Turquie, au Maroc, ainsi qu'aux Emirats-Arabes-Unis.

Partager cet article

Commenter cet article