Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Direction Générale de l'Armement commande sept Tigre HAD supplémentaires

Photo : (c) EMA / Armée de Terre - Décollage d'un Tigre HAD lors d'un exercice à Djibouti.
Photo : (c) EMA / Armée de Terre - Décollage d'un Tigre HAD lors d'un exercice à Djibouti.

Dans un communiqué de presse publié le Mardi 22 Décembre 2015, la Direction Générale de l'Armement (DGA) a annoncé avoir passé une nouvelle commande de sept hélicoptères d'attaque Tigre HAD.

Ce nouvel achat, dont le montant n'a pas été communiqué, a été passé auprès de l'avionneur Airbus Helicopters le 17 Décembre, «via l’OCCAR (Organisation conjointe de coopération en matière d’armement)», qui regroupe l'Allemagne, l'Espagne, et la France. Ces sept nouveaux hélicoptères seront livrés à l'Aviation Légère de l'Armée de Terre entre 2017 et 2018, alors qu'elle est fortement engagée dans l'opération Barkhane, qui se déploie dans la bande sahélo-saharienne.

Cette commande s'inscrit dans le cadre de l'actualisation de la Loi de Programmation Militaire 2014-2019 qui a été votée par les députés au cours de l'été 2015, et la DGA affirme que «cette acquisition permettra de disposer d’un parc de 67 Tigre», ce qui n'est pas totalement juste.

En effet, et comme le rappelle le journaliste du blog Le Mamouth dans un de ses tweets, deux Tigre HAP ont été détruits lors d'opérations extérieures : Le premier en Afghanistan en Février 2011 lors d'un poser dur, et le second au Mali, touché par vingt-six impacts de petits calibres lors de combats contre des jihadistes.

La DGA précise enfin «qu'à ce jour, 55 Tigre ont été livrés à l’armée de Terre, dont 40 en version HAP, dont la plupart seront progressivement transformés en TIGRE HAD». Le Tigre HAP, dans sa version appui-protection, est équipé de missiles air-air, d’un canon de 30 mm et de roquettes air-sol de 68 mm. Concernant les Tigre HAD, dans sa version appui-destruction, ils disposent du même équipement que le Tigre HAP, mais peut embarquer et tirer des missiles air-sol HELLFIRE II à guidage laser, et il dispose aussi d’une motorisation plus performante.

Partager cet article

Commenter cet article