Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Royaume-Uni va acheter 9 avions de patrouille maritime P-8 Poséidon

Photo : (c) US Navy - Largage d'une torpille Mk 84 par un P-8A Poséidon de l'US Navy.

Dans un communiqué de presse publié hier Lundi 23 Novembre 2015, le bureau du Premier Ministre britannique David Cameron a indiqué que le Royaume-Uni allait acquérir des avions de patrouille maritime P-8 Poséidon, étendre la durée de vie des Eurofighter Typhoon, et créer deux nouvelles brigades de 5 000 hommes.

Ces investissements en matière de défense, qui vont se faire dans le cadre d'un programme qui a un coût total de 178 milliards de livres, soit environ 254 milliards d'euros, ont été également annoncés par David Cameron lors de la présentation du National Security Strategy and Strategic Defence and Security, devant les députés de la Chambre des communes.

Dans le communiqué de presse britannique, on apprend notamment que les neuf P-8 Poséidon, de Boeing, seront utilisés pour mener des missions de «surveillance maritime, de lutte anti sous-marine, et contre les navires de guerre de surface».

L'achat de ces avions de patrouille maritime, qui devraient être intégrés au sein de la Royal Air Force, permettra «d'augmenter la protection de notre force de dissuasion nucléaire et nos nouveaux porte-avions», qui seront équipés de F-35C Lightning II.

Les P-8 Poséidon sont équipés «de torpilles, d'un large éventail de capteurs, y compris d'un radar et de bouées acoustiques, qui sont exploités depuis l'arrière de la cabine de l'appareil par une équipe de spécialistes». En outre, ces mêmes appareils pourront également effectuer des missions de recherche et de sauvetage en mer, ainsi que des missions de reconnaissance et d'observation au-dessus d'un territoire.

Cet achat fait suite à l'incapacité qu'ont les forces armées britanniques à pouvoir mener des missions de lutte anti sous-marine depuis les airs. En effet, après le retrait en 2011 des derniers avions de patrouille maritime Nimrod MR2, de British Aerospace, et l'abandon du programme Nimrod MRA4, le Royaume-Uni se retrouve sans moyens aériens capables d'assurer ce type de mission.

Outre l'intégration d'avions de patrouille maritime au sein de la Royal Air Force, cette dernière va aussi bénéficier de cette nouvelle enveloppe budgétaire.

En effet, la durée de vie des Eurofighter Typhoon sera étendue de dix années supplémentaires au-delà de 2040. Cela permettra la création de deux escadrons supplémentaires, sur un total de sept escadrons, utilisés uniquement pour les missions opérationnelles.

Chaque escadron devrait être composé de douze appareils, qui devraient bénéficier d'un armement et de capacité air-sol améliorés, ainsi que d'un radar AESA (Active Electronically Scanned Array - en français, radar à antenne active), déjà disponible sur les Rafale de l'Armée de l'Air et de la Marine Nationale depuis... 2012.

Partager cet article

Commenter cet article