Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

PHOTO : Un Mirage 2000D vole équipé de quatre GBU-12

Photo : (c) DR Swingwing - Le Mirage 2000D de la DGA équipé de quatre GBU-12.
Photo : (c) DR Swingwing - Le Mirage 2000D de la DGA équipé de quatre GBU-12.

EXCLUSIF !

Comme je l'avais écrit ici-même sur Defens'Aero le 03 Novembre 2015, l'Armée de l'Air et la Direction Générale de l'Armement, sans doute en coopération avec l'avionneur Dassault Aviation, travaillent de concert afin de valider la capacité pour les Mirage 2000D d'emporter quatre bombes air-sol GBU-12 guidées laser.

Cette configuration, qui a été validée en très peu de temps sur les Mirage 2000N avant leur déploiement en Jordanie pour l'opération Chammal contre l'Organisation Etat Islamique, est actuellement en cours d'essai sur la base aérienne 125 d'Istres par la Direction Générale de l'Armement avec le Mirage 2000D n°673, comme l'atteste cette photographie prise par un photographe français aux abords de cette base aérienne. Elle confirme donc les informations de mon contact, et que j'avais relayé ici.

Lors de la publication de l'article évoquant l'intégration de cette nouvelle configuration, j'écrivais, en reprenant les informations de ce contact de confiance, que «la configuration à quatre GBU12 sur les Mirage 2000 est bien aussi prévue pour les 2000D».

Celui-ci nous apprenait également que la configuration «a été ouverte plus rapidement sur les 2000N pour cause d'OPEX. Pour les 2000D, il y a des problèmes de centrage à affiner. Ces derniers sont créés par le fait que les calculateurs des Mirage 2000N et des Mirage 2000D ne sont pas les mêmes, et que cela influe sur les points de largage des armes».

Pour remédier à ce problème et permettre aux Mirage 2000D d'emporter quatre GBU, il faut que les ingénieurs du Ministère de la Défense mettent au point «un nouveau pylône permettant d'accrocher les deux bombes centrales plus en arrières».

Concernant la nacelle de désignation laser emportée en point avant droit sur les Mirage 2000D, celle-ci devrait être logiquement absente sur les appareils qui emporteront le chargement de quatre GBU-12, comme l'atteste cette photographie. Un allié, que ce soit un autre Mirage 2000, un Rafale, un drone (Harfang ou MQ-9 Reaper), ou une unité au sol se chargera d'illuminer la cible. Cette fonctionnalité est utilisée en opération lors des patrouilles mixtes entre le Mirage 2000D et le Mirage 2000N (Chammal), ou entre le Mirage 2000D couplé avec un Mirage 2000C.

Seul changement dans ce qui avait été dit quelques jours plus tôt («on ne devrait pas tout de suite voir cette configuration en vol»), cette configuration vole donc déjà sur les Mirage 2000D de la DGA, et elle pourrait donc, dans quelques semaines, être emportée par les 2000D de la 3ème escadre de chasse de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey.

Partager cet article

Commenter cet article