Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Des NH-90 Caïman de la Composante Air s'entraînent au vol en montagne dans les Pyrénées

Très belle photographie d'un NH-90TTH belge avec les Pyrénées comme paysage.
Très belle photographie d'un NH-90TTH belge avec les Pyrénées comme paysage.

Du 03 au 20 Novembre 2015, la Composante Air (Armée de l'air belge) a déployé à Sainte-Léocadie, dans les Pyrénées-Orientales (66), un détachement de plusieurs hélicoptères NH-90TTH Caïman (Tactical Transport Helicopter), spécialisés dans les missions de transport tactique.

Ce déploiement belge sur la base de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT) avait pour objectif principal «d'assurer la qualification des pilotes et de leurs équipages au vol et à la vie en montagne».

Entraînement au vol en montagne et dans leurs vallées, qui attendent impatiemment leur manteau blanc...
Entraînement au vol en montagne et dans leurs vallées, qui attendent impatiemment leur manteau blanc...
  • Piloter et survivre en milieu montagnard

Dans son communiqué de presse, le Ministère belge de la Défense rapporte les propos du commandant Kristof Teunkens, commandant du détachement, qui déclare que «notre objectif est d'assurer la qualification de nos équipages au vol en montagne». Le commandant indique qu'avec ce déploiement, la Composante Air a «la primeur d'engager deux de nos nouveaux hélicoptères, les Caïman, et donc de réaliser la qualification initiale de la plupart de ses équipages».

Il s'agit ici d'une première pour l'ensemble de ces équipages puisque le 20 Mai 2015, sur la base aérienne de Beauvechain, le général-major Vansina a officiellement déclaré que les quatre premiers NH-90TTH Caïman belges sont opérationnels avec la certification de la Capacité Opérationnelle Initiale (COI).

Par ailleurs, l'entraînement et la formation des équipages belges au vol en montagne est ici important puisque comme l'indique le Ministère de la Défense, «sur un ensemble de dix pilotes, de quatre opérateurs cabine et de deux gunners, plus de la moitié vole dans ces conditions particulières et exigeantes pour la première fois».

En plus de cela, comme l'explique l'adjudant Robert Croes, les conditions météorologiques qu'ont rencontré les militaires belges sont celles «d'un été indien, ce qui donne une fausse impression de facilité aux équipages».

Un aviateur belge devant un hangar du CVM de Sainte-Léocadie.
Un aviateur belge devant un hangar du CVM de Sainte-Léocadie.
  • Le Centre de Vol en Montagne (CVM)

Créé en Juin 1960 sous la direction de l'Ecole de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (EALAT), ce centre a pour objectif de former et d'entraîner des pilotes d'hélicoptères français et étrangers au vol en montagne. Le vol en montagne est un exercice difficile en raison, selon un article de l'Armée de Terre, de la «faible densité de l'air, d'une aérologie erratique, et d'une perte de la référence horizon».

Si tous les pilotes d'hélicoptères français passent par ce centre avant leur qualification et leur intégration au sein d'une unité opérationnelle, de nombreux pilotes étrangers viennent aussi s'entraîner dans les montagnes pyrénéennes afin d'acquérir l'expérience et la formation nécessaire pour le vol en montagne, où les pilotes s'entraînent aux côtés de pics culminants à plus de 3 000 mètres d'altitude, comme le Pic d'Aneto (3 400 mètres).

Lorsque les pays européens déployaient des détachements de leurs forces armées en Afghanistan, de nombreux militaires étrangers venaient s'entraîner à Sainte-Léocadie avant leur envoi en Afghanistan, où l'on retrouve des paysages semblables, avec des sommets en altitude.

C'est pourquoi, ce centre a vu, et voit encore, passer «des détachements belges, anglais, tchèques, néerlandais ou allemands, qui fonctionnent de façon autonome». En effet, «le CVM joue principalement le rôle de soutien en procurant hébergement, locaux et alimentation, et surtout un aérodrome avec sa tour de contrôle, où les horloges sont réglées à l’heure universelle».

Cet été, au mois de Juin, cinq hélicoptères de transport Mi-171 de la Vzdušné síly Armády České republiky (Force aérienne tchèque) sont venus s'entraîner sur cette même base. Un photographe de Defens'Aero avait alors capturé en photos, et en exclusivité, les hélicoptères durant leurs manœuvres. Cliquez ici pour voir (ou revoir) cet article.

Photos

Les NH-90TTH Caïman belges au-dessus des Pyrénées.

Copyright photos : Ministère belge de la Défense.

Des NH-90 Caïman de la Composante Air s'entraînent au vol en montagne dans les Pyrénées
Des NH-90 Caïman de la Composante Air s'entraînent au vol en montagne dans les Pyrénées
Des NH-90 Caïman de la Composante Air s'entraînent au vol en montagne dans les Pyrénées
Des NH-90 Caïman de la Composante Air s'entraînent au vol en montagne dans les Pyrénées
Des NH-90 Caïman de la Composante Air s'entraînent au vol en montagne dans les Pyrénées
Des NH-90 Caïman de la Composante Air s'entraînent au vol en montagne dans les Pyrénées
Des NH-90 Caïman de la Composante Air s'entraînent au vol en montagne dans les Pyrénées
Des NH-90 Caïman de la Composante Air s'entraînent au vol en montagne dans les Pyrénées

Partager cet article

Commenter cet article