Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Eurofighter Typhoon tire son premier missile de croisière Storm Shadow

Photo (c) Eurofighter - Décollage du Typhoon IPA2 équipé d'un Storm Shadow avec un emport asymétrique
Photo (c) Eurofighter - Décollage du Typhoon IPA2 équipé d'un Storm Shadow avec un emport asymétrique

En plein salon aéronautique de Dubaï (Dubaï Air Show), qui se déroule du 08 au 12 Novembre 2015, le consortium européen Eurofighter et BAE Systems ont révélé dans un communiqué de presse publié Lundi 09 Novembre 2015 qu'un Typhoon avait réalisé le tir d'un missile de croisière air-sol Storm Shadow, appelé SCALP par la France.

Selon le communiqué de l'avionneur britannique, cette campagne d'essais, menée par l'avionneur italien Alenia Aermacchi avec le Typhoon n°IPA2 (réservé aux essais) a été conduite en Novembre 2015 au-dessus du champ de tirs d'Aberporth, au Royaume-Uni, avec le soutien de la société britannique QinetiQ.

Ces derniers essais, après ceux réalisés au sol en Décembre 2013, ont permis de mener à terme, et «avec succès», «l'intégration du missile avec le système d'arme de l'avion». Le communiqué précise aussi que «les essais ont également vérifié l'interface du missile avec le système d'arme pour les contrôles de pré-lancement, et ont démontré une séparation sûre après le lancement du missile et lors des premiers instants du vol du missile».

L'intégration du missile de croisière Storm Shadow «permet un bond important dans les capacités opérationnelles de l'Eurofighter Typhoon, et d'utiliser plusieurs armes de très longue portée à distance de sécurité des défenses aériennes».

Malheureusement, si le Typhoon peut enfin commencer à utiliser des missiles de croisière et à véritablement devenir, petit à petit, multi-rôles, la possibilité d'emporter les Storm Shadow réduit d'autres capacités, et notamment celle liée à l'emport de carburant dans les réservoirs externes. Pour des raisons d'équilibrage du poids sur l'ensemble du Typhoon, les Storm Shadow ne peuvent être montés que sur un seul point d'emport, à savoir celui où sont habituellement installés les réservoirs externes.

De ce fait, si le Typhoon décolle pour mener une mission stratégique avec deux missiles de croisière, celui-ci n'aura pas la possibilité d'emporter de réservoirs externes, ce qui est particulièrement gênant si il faut pénétrer en profondeur un territoire ennemi, même si le Storm Shadow a une portée supérieure à environ 250 kilomètres.

Ce missile de croisière de 1 300kg et évoluant à une vitesse d'environ 800km/h a notamment été utilisé par l'Armée de l'Air française (Rafale et Mirage 2000D) et la Chasse Embarquée (Rafale M) lors de l'opération Harmattan au-dessus de la Libye, en 2011. Il permet de frapper, avec efficacité, de jour comme de nuit, et par tout temps, des infrastructures adverses comme des bâtiments importants (quartier général), des installations portuaires, des bases aériennes, des bunkers enterrés, etc...

Par ailleurs, outre la validation de l'emport du Storm Shadow, le chasseur européen, et comme cela a été dévoilé au Dubaï Air Show, va entamer une nouvelle campagne d'essais afin d'intégrer le missile air-sol anti-char Brimstone, ainsi que les missiles air-surface (ou air-mer) Marte de MBDA afin de devenir plus compétitif sur le marché de l'armement et de combler ses lacunes concernant les missions air-sol.

Partager cet article

Commenter cet article