Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Chef d'Etat-Major des Armées françaises s'est entretenu au téléphone avec son homologue russe

Le Chef d'Etat-Major des Armées françaises s'est entretenu au téléphone avec son homologue russe

Avec l'intensification des frappes aériennes françaises de la force Chammal au-dessus de la Syrie, et avec, en parallèle, la montée en puissance du détachement aérien russe à Lattaquié et l'engagement de plus en plus important de nouveaux moyens aériens, une coopération entre les forces armées françaises et russes est indispensable pour le bon déroulement des opérations et pour coordonner efficacement la lutte contre l'Organisation Etat Islamique.

C'est donc dans ce cadre là que le général français Pierre de Villiers, Chef d'Etat-Major des Armées (CEMA) a eu une conversation téléphonique avec son homologue russe, le général Valeri Guerassimov.

Selon le communiqué de presse diffusé par le Ministère russe de la Défense, la conversation entre les deux généraux a «duré une heure». Au cours de cet entretien, les militaires ont «échangé leurs visions de la situation sur le terrain et discuté de la manière d'accomplir la mission fixée par les présidents français et russe pour unifier les forces impliquées dans la lutte contre le terrorisme international».

De son côté, le Ministère française de la Défense n'a pas fait de déclaration au sujet de cette conversation.

Depuis quelques semaines maintenant, en raison des opérations menées au-dessus la Syrie, certains pays occidentaux semblent renouer le dialogue avec la Russie. Dernièrement, ce sont les chasseurs russes et états-uniens qui sont entrés en contact sur une fréquence radio définie à l'avance, au cours d'un test qui s'est déroulé au-dessus de la Syrie. Par la suite, une seconde communication a eu lieu entre l'état-major russe, se trouvant sur la base aérienne de Hmeimim en Syrie (aéroport civil de Lattaquié), et celui de la coalition internationale au Qatar, afin de procéder à un débriefing de ces tests réalisés lors d'un exercice.

Partager cet article

Commenter cet article