Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Tensions dans le ciel du Moyen-Orient

Photo : (c) Armée de l'Air russe - Su30SM aux côtés d'un Su-25 Frogfoot déployés en Syrie.
Photo : (c) Armée de l'Air russe - Su30SM aux côtés d'un Su-25 Frogfoot déployés en Syrie.

Depuis plus d'un an, l'espace aérien des pays du Moyen-Orient, et en particulier celui de la Syrie et de l'Irak, sont devenus des endroits où se croisent de nombreux aéronefs différents, que ce soit des F-15, des Rafale, des Tornado GR.4, des F/A-18 (Super) Hornet, C-130 Hercules, E-3 Sentry AWACS, RC-135W, ... ainsi que des pays divers et variés, comme les Etats-Unis, la France, l'Australie, le Danemark, ...

Si la très grande majorité de ces pays s'entendent sur le plan diplomatique et coopèrent ensemble contre l'Organisation Etat Islamique et les autres groupes terroristes de la région, d'autres pays, eux, comme Israël, "face" à la Syrie et à la Russie, ont des relations plutôt tendues, et qui se ressentent dans le ciel, entre les pilotes de chasse de ces dits pays.

C'est notamment le cas depuis l'engagement de l'Armée de l'Air russe qui frappe depuis plusieurs jours la rébellion syrienne et les groupes terroristes en Syrie, afin de soutenir Bachar El-Assad.

En effet, deux incidents sont intervenus le Samedi 03 Octobre 2015. Lors de cette journée, un Su-30SM "Flanker" et un Su-24 "Fencer" de l'Armée de l'Air russe ont pénétré l'espace aérien turc à proximité de la ville de Yayladagı, située dans la région turque de Hatay, et ayant une frontière avec le territoire syrien.

Selon la Turquie, le Su-30SM, qui a d'abord été identifié par plusieurs médias comme étant un Mig-29, a pénétré l'espace aérien turc et a été rapidement intercepté par deux F-16 de la Force Aérienne Turque, qui effectuaient une mission de Combat Air Patrol à proximité du lieu où évoluait le Su-30SM. Il semblerait également que les pilotes de chasse russes de cet avion de chasse, destiné prioritairement à de la supériorité aérienne, aient verrouillé avec leur radar un seul ou les deux F-16 turcs de la patrouille qui est venue les intercepter. L'appareil russe est alors revenu dans l'espace aérien syrien.

Dans la même journée, un Su-24 "Fencer", appareil utilisé pour mener des attaques au sol, a franchi, lui aussi, mais sans doute ici involontairement, la frontière entre la Turquie et la Syrie, lors d'une mission qui visait à effectuer des frappes aériennes sur un village qui se trouve à cheval sur le frontière turco-syrienne.

Partager cet article

Commenter cet article