Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Ministère de la Défense officialise la modernisation des Mirage 2000D

Photo : © JL. Brunet / Armée de l'Air - Un Mirage 2000D en vol en formation au-dessus de la campagne française avant un défilé.
Photo : © JL. Brunet / Armée de l'Air - Un Mirage 2000D en vol en formation au-dessus de la campagne française avant un défilé.

Hier Mercredi 30 Septembre, le gouvernement du Président de la République François Hollande a officiellement présenté le projet de loi de finances de 2016 devant la presse française. A cette occasion, le Ministère de la Défense a publié les détails du budget qui sera consacré à son ministère.

C'est donc dans ce cadre là que l'Hôtel de Brienne, avec à sa tête Jean-Yves Le Drian, ont levé le voile sur un vieux serpent de mer qui se fait attendre depuis quelques années maintenant, la rénovation et la modernisation des Mirage 2000D de l'Armée de l'Air.

Désormais, cette modernisation va officiellement (et enfin !) débuter dans quelques semaines puisque dans le document PDF fourni par le Ministère de la Défense, il y est notamment indiqué que "la réalisation de la rénovation à mi-vie du Mirage 2000D sera par ailleurs lancée fin 2015", et que les premiers appareils rénovés seront restitués à l'Armée de l'Air "dès 2019".

Ce même document explique notamment que "le programme de rénovation à mi-vie du Mirage 2000D permettra de mettre en cohérence le potentiel de ces avions avec leur date de retrait de service prévue à l’horizon 2030, et, selon le principe de différenciation, de préserver le potentiel opérationnel des Rafale"

Cette modernisation, sur une flotte aéronautique qui en a besoin, se concentrera sur "les obsolescences techniques et conférera au Mirage 2000D la capacité de tir canon air-sol et la possibilité d’emporter des missiles d’autoprotection MICA infrarouge. La simulation sera également mise à niveau".

On apprend également, pour des raisons économiques, qu'à "coût d’exploitation sensiblement inférieur, le Mirage 2000D rénové pourra en effet remplir des missions pour lesquelles l’ensemble des capacités du Rafale ne sont pas requises".

Concernant le canon des Mirage 2000D, LE grand absent sur les Mirage 2000 biplaces, il s'agirait des "pods" (ou nacelle) qui ont été développés et construits par Dassault Aviation, destinés à être emportés par les Mirage F1, et vendus pour l'export. Comme ce fut déjà le cas il y a quelques années lors de premiers vols, ces "pods" seront montés sur le point avant gauche des Mirage 2000D, en symétrique des nacelles de désignation laser.

En 2011, Dassault Aviation aurait réalisé des essais d'intégration d'un "pod" canon sur les Mirage 2000D, mais très peu d'informations sont disponibles à ce sujet. De plus, on ne sait pas quels ont été les résultats, s'ils furent positifs ou moins bons. Depuis ce jour, aucunes autres évaluation auraient été réalisées.

En ce qui concerne l'Armée de l'Air, elle pourrait avoir réalisé quelques petits tests de son côté, en plus de ceux qui ont déjà eu lieu les années précédentes, mais ces tests ne sont pas allés jusqu'à un point où il aurait été possible de déclarer le pod opérationnel pour les opérations extérieures, où il serait pourtant bien utile dans la bande sahélo-saharienne, en Irak, ou en Centrafrique.

Partager cet article

Commenter cet article