Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un FT-7Ni Chengdu de la Force Aérienne Nigériane s'est écrasé au Nigéria

Photo : (c) Kenneth Iwelumo ; via Wikimedia - Deux FT-7Ni Chengdu de la Force Aérienne Nigériane (Mai 2012).
Photo : (c) Kenneth Iwelumo ; via Wikimedia - Deux FT-7Ni Chengdu de la Force Aérienne Nigériane (Mai 2012).

Samedi 10 Octobre 2015, un FT-7Ni Chengdu de la Force Aérienne Nigériane s'est écrasé dans le Nord du Nigéria, au retour d'une mission contre les jihadistes du groupe Boko Haram, tuant les deux occupants de l'appareil.

Selon un communiqué de presse officiel des forces armées nigérianes, l'appareil s'est écrasé au sol en raison des mauvaises conditions météorologiques qui se trouvaient dans la région alors qu'il rentrait une mission opérationnelle contre Boko Haram, qui sévit dans l'ensemble du Nord-Est du Nigéria.

Dele Alonge, le porte-paroles de la force aérienne, a indiqué que l'appareil était en train de «retourner à la base après une mission d'interdiction et s'est écrasé à cause du mauvais temps et non pas en raison de tirs ennemis", à proximité de la ville de Yola, chef-lieu de l'Etat d'Adamawa, et aux alentours de 16h30, heure locale.

Le pilote de chasse qui se trouvait à bord du FT-7Ni (Ni = NIgerian), porteur du numéro de série NAF801, a été tué lors de cet accident. Selon les déclarations d'un agriculteur qui a vu le crash de l'appareil, ce dernier s'est écrasé profondément dans le sol en raison du vent violent et le pilote, qui aurait eu le temps de s'éjecter, aurait trouvé la mort en atterrissant avec une vitesse importante dans l'arbre.

«En fait, nous avons vu le pilote s'éjecter du chasseur, mais il n'a pas pu atterrir en toute sécurité car il a perdu le contrôle et a percuté un arbre à la suite de la tempête de vent, qui a conduit à sa mort instantanée», a-t-il notamment expliqué aux médias locaux.

Le Chef d'Etat-Major de la Force Aérienne Nigériane a quant à lui indiqué qu'il avait «mis en place un comité d'enquête pour élucider les causes lointaines et immédiates de l'accident».

Dans le cadre de l'opération «LAFIYA DOLE», les forces armées nigérianes ont déployé un important détachement aérien sur la base de Yola depuis la mi-Août 2015. Ce déploiement comprend des FT-7Ni, des Alpha Jet, ainsi que des hélicoptères Mil Mi-35 et des A.109, aux côtés des Super Puma et des avions de reconnaissance ATR-42 (plus d'informations dans cet article).

_________________________

VOTEZ POUR DEFENS'AERO !

Cliquez ici pour soutenir Defens'Aero dans le cadre des Golden Blog Awards 2015 ! - (Un vote par jour et par personne).

Partager cet article

Commenter cet article