Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un C-130 Hercules de l'US Air Force s'est écrasé en Afghanistan

Photo : (c) USAF - Atterrissage d'un C-130 Hercules en Afghanistan, sur piste non préparée.
Photo : (c) USAF - Atterrissage d'un C-130 Hercules en Afghanistan, sur piste non préparée.

Un avion de transport C-130J Super Hercules, appartenant à l'US Air Force, s'est écrasé à proximité de l'aéroport de Jalalabad, dans l'Est de l'Afghanistan.

A l'heure où sont écrites ces lignes (01h45, 02/10/2015), le Pentagone a confirmé le crash d'un appareil dans la nuit du 1er au 02 Octobre 2015, peu après minuit, heure locale. Certains médias évoquent un aéronef en approche pour son atterrissage, alors que d'autres parlent d'un crash après le décollage.

Selon les premiers rapports préliminaires publiés par les médias américains, citant des sources militaires américaines sous couvert d'anonymat, au moins une douzaine de personnes seraient décédées dans l'accident du C-130J. Il y aurait cinq aviateurs de l'US Air Force, qui composaient l'équipage (pilotes et mécaniciens navigants), cinq entrepreneurs civils, ainsi que deux civils afghans qui se trouvaient au sol, sur le lieu de l'accident.

Il semblerait qu'aucunes activités de la part des talibans ne soient rapportées dans la zone au moment de l'accident, mais cela n'est toujours pas confirmé et détaillé par les autorités militaires américaines.

Mise à jour :

Six aviateurs de l'US Air Force, dont quatre de la base aérienne de Dyess (Texas) et deux de Hanscom (Massachusetts) sont décédés dans le crash du C-130J Super Hercules, ainsi que cinq civils qui se trouvaient à bord de l'avion de transport.

L'appareil s'est écrasé quelques temps après le décollage, sur une zone où se trouvaient des civils, ce qui a causé la mort de certains d'entre eux mais aucun bilan définitif et officiel n'a été communiqué.

Comme à chaque accident aérien en Afghanistan, les Talibans ont revendiqué, via le réseau social Twitter, avoir abattu le C-130J, mais l'US Air Force a affirmé dans son communiqué de presse qu'aucunes activités ennemies avaient lieu dans la zone de l'accident. Une enquête a été ouverte afin de faire la lumière sur ce tragique accident.

Partager cet article

Commenter cet article