Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un Su-30 vénézuélien s'est écrasé lors de l'interception d'un aéronef inconnu

Un Su-30 vénézuélien s'est écrasé lors de l'interception d'un aéronef inconnu

Jeudi 17 Septembre 2015, un Su-30 de l'Aviation Nationale Bolivarienne (ou Aviation Nationale du Venezuela) s'est écrasé dans le Nord-Ouest du pays, après avoir décollé afin de tenter d'intercepter un aéronef non-identifié et qui venait de pénétrer l'espace aérien vénézuélien.

Selon le communiqué de presse publié par le Ministère de la Défense, le Su-30 s'est écrasé à environ 21h07 (heure locale), avec à son bord le capitaine Ronald Ramirez et Jackson Garcia. Lors de la publication de ce communiqué, une mission de recherche et de sauvetage a été organisée par les forces armées locales afin de retrouver l'appareil ainsi que les deux aviateurs qui n'auraient pas pu s'éjecter.

Le Ministère de la Défense a précisé que la région où le contact a été perdu avec le Su-30 et où l'aéronef inconnu a été observé sur les écrans-radar des contrôleurs au sol est régulièrement utilisée par les mafias qui font transiter illégalement de la drogue et des médicaments par voie aérienne entre les différents pays d'Amérique du Sud.

Par ailleurs, dans ce même communiqué, l’institution vénézuélienne a affirmé que ces médicaments ont été fabriqués en Colombie, et qu'ils doivent être revendus dans des pays d'Amérique Centrale et dans les Caraïbes.

Coïncidence ou non, cet accident intervient directement après l'intrusion, le 13 Septembre 2015, de deux aéronefs provenant du Venezuela, et ayant pénétré dans l'espace aérien colombien, sans autorisation valable, ce qui a poussé la Colombie, via son Ministère de la Défense, à demander publiquement au Venezuela que ce dernier apporte des réponses après cet incident.

Lors de cette intrusion illégale, et selon le gouvernement colombien, les deux avions sont entrés dans la province de La Guajira, située dans l'extrême-nord de la Colombie, sur environ 2,9 kilomètres, et ont alors survolé une unité terrestre colombienne qui se trouvait dans la région.

Comme le rappelle l'agence de presse Reuters, cet incident se déroule à un moment où les tensions entre le gouvernement vénézuélien et colombien sont assez tendues, après la fermeture de postes-frontière entre ces deux pays, et l'expulsion de 1 300 colombiens du Venezuela.

A titre d'information, l'Aviation Nationale du Venezuela est notamment composée de 24 Su-30MK et de 10 F-16A, aux côtés de 3 F-16B utilisés pour la formation et l'entraînement des pilotes. En face, la Colombie aligne une flotte, au mieux, de 20 vieillissants Kfir.

Partager cet article

Commenter cet article