Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'US Air Force envisage de retirer de sa flotte ses drones MQ-1 Predator en 2018

L'US Air Force envisage de retirer de sa flotte ses drones MQ-1 Predator en 2018

Photo : (c) USAF - Un drone MQ-1 Predator se prépare à atterrir sur une base aérienne.

Entré en service en Mars 2005, le drone MQ-1 Predator, développé et fabriqué par l'américain General Atomics, est utilisé par l'US Air Force afin de mener des missions de reconnaissance et d'observation, ainsi que des frappes aériennes lorsque l'occasion se présente.

Depuis qu'il est déclaré opérationnel, ce drone MALE (Moyenne Altitude et Longue Endurance) a mené de nombreuses missions opérationnelles, entres autres, au-dessus de l'Afghanistan, de la Libye, de l'Irak, de la Syrie, du Yémen, etc...

Mais avec l'entrée en service du MQ- 9 Reaper, un drone plus performant tant sur l'endurance qu'à la quantité d'armement qu'il peut emporter, le drone MQ-1 Predator n'a été conservé que pour soutenir les différents déploiements intensifs où étaient utilisés ces drones. Dorénavant, bien que quelques fois annoncée plus tôt, l'US Air Force s'est enfin décidée à commencer à retirer de son parc aéronautique les 164 drones MQ-1 Predator qui sont encore dans son inventaire, et qui réalisent toujours des missions opérationnelles.

En effet, selon le média Flight Global, un porte-paroles de l'US Air Force a déclaré que "l'US Air Force est actuellement sur la bonne voie pour retirer tous ses MQ-1 Predator, et pour passer à un tout-MQ-9, avec un retrait final prévu en 2018".

Petit à petit, l'US Air Force va commencer à retirer ses drones, qui seront sans doute stockés au sein de l'immense zone de stockage à ciel ouvert, sur la base aérienne de Davis-Monthan, dans l'Arizona. Concernant les différentes stations de contrôle au sol, ces dernières devraient être modifiées afin qu'elles puissent servir pour le contrôle des drones MQ-9 Reaper. Par ailleurs, certaines petites pièces des Predator devraient aussi être récupérées afin d'équiper les Reaper, comme les antennes

En 2014, et avec l'arrêt des opérations en Afghanistan, l'US Air Force avait déjà annoncé qu'elle allait retirer ses Predator durant l'année 2017. Cependant, avec l'arrivée en puissance de l'Organisation Etat Islamique, celle ci avait décidé de les conserver pendant un certain temps.

Partager cet article

Commenter cet article