Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Des Mig-31 Foxhound réalisent un vol sans escale de 4 000 kilomètres

Des Mig-31 Foxhound réalisent un vol sans escale de 4 000 kilomètres

Photo : (c) Ministère anglais de la Défense - Quatre Mig-31 interceptés par des Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force.

Malgré les nombreux accidents aériens qu'enregistre l'Armée de l'Air russe depuis le début de la saison estivale (lire l'article à ce sujet), cette dernière continue d'assurer les missions qui sont les siennes, et de réaliser des démonstrations sur les capacités de ses différents aéronefs, et en particulier avec les célèbres Mig-31 "Foxhound" (code OTAN).

En effet, à l'occasion de l'ouverture des jeux armés internationaux (site officiel), qui rassemblent quinze pays étrangers et alliés de la Russie dans diverses compétitions terrestres et aériennes, l'Armée de l'Air russe a réalisé une mission de longue durée et de longue portée avec plusieurs MIG-31BM, une version modernisée.

Selon le Ministère russe de la Défense, les appareils, connus pour être capables d'atteindre Mach 2,80, ont effectué un vol d'une durée de six heures, en parcourant 4 000 kilomètres, et avec trois ravitaillements en vol pour assurer la continuité du vol.

Les appareils ont décollé depuis une base aérienne située dans l'Etat fédéral de Zabaykalsky Krai, dans l'Est de la Russie, et se sont posés sur une autre base aérienne russe, dont le nom n'a pas été donné, dans l'Etat fédéral de Perm, dans l'Ouest de la Russie.

Les nations qui ont la capacité de réaliser une frappe aérienne à longue distance, et elles sont rares, comme les Etats-Unis, la Russie, mais aussi la France, réalisent régulièrement des missions à longue portée et pendant plusieurs heures afin de maintenir cette compétence au sein des divers escadrons et de montrer la puissance et la capacité de frappe de la nation qui réalise cet exercice.

Si en France ces exercices sont menées par les aviateurs des Forces Aériennes Stratégiques (Rafale B, Mirage 2000N, et ravitailleurs C-135FR), les Etats-Unis réalisent ce type de mission avec des bombardiers B-2A Spirit, ou avec des B-1 Lancer, alors que la Russie peut mettre en oeuvre des Su-34 "Fullback", des Mig-31, ainsi que des bombardiers Tu-95 "Bear".

Le plus

Vidéo : Embarquez pour un ravitaillement en vol dans un Mig-31BM russe !

Partager cet article

Commenter cet article

le-géant 06/08/2015 04:13

Bonjour, quand vous parlez de frappes aériennes à longue distance, en étant plus exhaustifs, quels pays ont aujourd'hui ces capacités?

Defens'Aero 06/08/2015 13:02

Bonjour,

De tête, sans évoquer les capacités nucléaires, mais uniquement des frappes aériennes "basiques" à longue distance, il y a la France, les Etats-Unis, la Russie, et peut-être certains, mais c'est moins sur, certains états du Moyen-Orient, comme l'Arabie Saoudite ou l'Egypte...

Loïc.

OC 05/08/2015 15:52

Bonjour,
Ce n'est quand même pas le super exploit du siècle. Nos FAS ont fait mieux, le double avec pour cible l'île de la Réunion. Mais également, n'oublions pas nos forces tactiques ont rejoint N'Djamena via le survol du Maroc et Mauritanie pour bombarder un certain nombre de points strategiques en Janvier 2013.
A part ça, votre site web est très convaincant dans sa qualité d'information et d'images.
Bravo. Continuez:)
OC

Plonr 05/08/2015 10:26

Le principal est aussi d'être équipé de bons systèmes de contre mesures-Ce qui fait défaut aux russes