Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le second escadron nucléaire sur Rafale B monte en puissance

Le second escadron nucléaire sur Rafale B monte en puissance

Avec la réapparition des escadres au sein de l'Armée de l'Air, et notamment la 4ème escadre qui a été officiellement réactivée le 26 Août 2015 sur la base aérienne 113 de Saint-Dizier, ce fut l'occasion de mettre en avant le futur et les différents escadrons qui composeront cette importante et incontournable base aérienne française.

C'est pourquoi, lors de la cérémonie, un Rafale B (n° 351) a reçu sur sa dérive l'insigne N 124 "Sioux", actuellement porté par les Mirage 2000N de l'Escadron de Chasse 2/4 "La Fayette", stationné sur la base aérienne 125 d'Istres.

Cette montée en puissance du second escadron nucléaire, quelque peu retardée par la vente de trois Rafale biplaces à la Force Aérienne Egyptienne alors qu'ils étaient auparavant destinés à l'Armée de l'Air française, devrait réellement débuter dans les prochains mois pour que l'escadron puisse être opérationnel en 2018.

Il y a presque un an maintenant, le 14 Octobre 2014, lors d'une audition du général Denis Mercier, Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air, au sujet de la loi de finances pour 2015, ce dernier avait donné des précisions concernant l'intégration du second escadron nucléaire au sein des Forces Aériennes Stratégiques, après le retrait du service opérationnel des Mirage 2000N.

Selon le CEMAA, l'Armée de l'Air continue "de recevoir des Rafale destinés au deuxième escadron nucléaire qui sera opérationnel en 2018". Ces appareils fraîchement reçus "remplaceront les Mirage 2000N qui sont à bout de course", et qui sont entrés au sein de l'Armée de l'Air en 1988.

Par ailleurs, dans le début de l'année 2015, le général Denis Mercier avait avoué aux parlementaires que la montée en puissance de ce second escadron nucléaire était "particulièrement délicate à gérer", notamment en raison des différents exports, et des "qualifications nucléaires des équipages et des mécaniciens qui se périment assez rapidement".

[Photo du jour] Nous avouons tout : il n'y avait pas d'erreur, ni de montage ! 😇Cette photo a été prise sur la base aé...

Posted by Armée de l'air on vendredi 28 août 2015

Partager cet article

Commenter cet article