Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Chammal : Un Atlantique II effectue sa première frappe au-dessus de l'Irak

Chammal : Un Atlantique II effectue sa première frappe au-dessus de l'Irak

Photo : (c) EMA - Une bombe air-sol GBU-12 guidée laser se tient face à un Atlantique II de la Marine Nationale.

Alors que l'on a pour habitude d'évoquer les frappes aériennes effectuées par les Mirage 2000D, 2000N, ou les Rafale, contre l'Organisation Etat Islamique au-dessus de l'Irak (uniquement), il va maintenant falloir s'habituer à évoquer les frappes réalisées par les Atlantique II de la Marine Nationale.

En effet, dans un communiqué publié hier Vendredi 21 Août 2015, l'Etat-Major des Armées a indiqué "qu'un avion de patrouille maritime Atlantique 2 a procédé à un tir de bombe guidée laser le 19 août 2015".

Cette première frappe aérienne a été effectuée dans le cadre d'une mission en coopération avec "une patrouille mixte de Mirage 2000'", aux alentours de 22h00 (heure française). Selon le communiqué, les aéronefs français "ont participé à une mission planifiée qui a permis la neutralisation d'un bâtiment du groupe terroriste Daech [ou Organisation Etat Islamique, NDLR], qui était utilisé pour des opérations de transit, de commandement et de contrôle de ses opérations".

Les Atlantique II de la Marine Nationale ont déjà réalisé des frappes aériennes dans le cadre de l'opération Serval au Mali, aujourd'hui transformée en opération Barkhane, qui a une vocation régionale. Si les Atlantique II ont la capacité de tirer les GBU-12, il n'en reste pas moins que ces appareils doivent évoluer aux côtés d'un aéronef porteur d'un désignateur laser (Mirage 2000, Rafale, drones), ou obtenir une liaison avec un JTAC (Joint Terminal Attack Controller) qui se trouve au sol et qui se chargera de désigner la cible avec un laser.

De plus, toujours dans ce même communiqué, l'Etat-Major des Armées a tenu à indiquer que "quelques jours plus tôt, le 17 Août 2015, les aéronefs français engagés dans Chammal ont réalisé la 200ème frappe française, après avoir dépassé les 1000 missions aériennes en juillet 2015".

Enfin, et c'est à relever, l'Etat-Major des Armées a indiqué, après avoir détaillé les différentes missions des aéronefs intégrés dans cette opération, que "si la devise de l'opération Inherent Resolve [est] Une mission, plusieurs nations (One mission, many nations), celles des moyens aériens français de Chammal pourraient être : une nation, plusieurs missions".

Le plus

Vidéo : Tir d'une GBU-12 par un Atlantique II lors de la formation d'un équipage de la Marine Nationale à ce type de mission

Partager cet article

Commenter cet article