Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Projet Vision 2019 : Le retour aux escadres au sein de l'Armée de l'Air

Projet Vision 2019 : Le retour aux escadres au sein de l'Armée de l'Air

Photo : (c) Armée de l'Air - Deux Mirage 2000-5F de la 2ème escadre de chasse.

Au mois de Septembre 2014, l'Armée de l'Air a pris la responsabilité de recréer quatre escadres, sur la base aérienne 702 d'Avord, 125 d'Istres, et enfin, sur la base aérienne 133 de Nancy. Ces escadres, après avoir été supprimées en 1994, font donc leurs réapparitions, en vue de réorganiser l'ensemble des différents escadrons de l'Armée de l'Air.

Ces quatre premières escadres, qui ont surtout été recréées pour voir si leur mise en place se déroule correctement, concernent, selon un article de l'Armée de l'Air (lire ici) :

- La 36e Escadre de Commandement et de Conduite Aéroportée (EC2A), qui regroupe quatre unités autour des E3-F Sentry AWACS.

- L'Escadre Sol/Air de Défense Aérienne - 1er Régiment d’Artillerie de l’Air (ESADA - 1er RAA), qui réunit trois unités dédiées à la défense sol/air.

- La 31e Escadre Aérienne de Ravitaillement et de Transport Stratégiques, qui comprend le Groupe de Ravitaillement en Vol 2/91 "Bretagne", et l’Escadron des Soutiens Techniques Spécialisés ESTS 15/93.

- La 3ème Escadre de chasse, qui regroupe en son sein les quatre escadrons de chasse équipés de Mirage 2000D : EC 1/3 "Navarre", EC 2/3 "Champagne", EC 3/3 "Ardennes", et enfin, l'ETD 2/7 "Argonnes", qui forme les nouveaux équipages sur les Mirage 2000D.

Si, pour l'instant, l'Armée de l'air n'a créé que quatre escadres, il se pourrait que dans les années à venir, elle mette en place ce système pour l'ensemble des escadrons opérationnels. En effet, l'actuel Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'Air, le général Denis Mercier, pourrait, avec son projet "Vision 2019", démocratiser et étendre ce système des escadres à l'ensemble du reste des escadrons.

Ces changements vont impliquer certaines modifications de noms d'unités, avec notamment, en ce qui concerne les escadrons Chasse, l'Escadron de Chasse 3/30 "Lorraine", actuellement sur la base aérienne 104 d'Al Dhafra, aux Emirats Arabes Unis, qui va devenir l'Escadron de Chasse 1/7 "Provence".

De ce fait, l'Escadron de Chasse 1/7 "Provence", actuellement sur la base aérienne 113 de Saint-Dizier, va lui aussi changer de nom, et va devenir l'Escadron de Chasse 3/30 "Lorraine" et va venir s'installer sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, aux côtés du Régiment de Chasse 2/30 "Normandie-Niémen", et de l'Escadron de Chasse et d'Expérimentation 3/330 "Côte d'Argent".

Alors que Defens'Aero avait eu vent de cette information il y a maintenant quelques semaines, sans pour autant obtenir plus d'informations auprès de certaines sources, il semblerait que ce projet soit toujours en cours, avec, récemment, des discussions de personnes bien informées, ici ou là.

Outre ce changement au niveau de ces deux escadrons de Rafale, il semblerait que l'Escadron de Chasse 2/4 "La Fayette", stationné sur la base aérienne 125 d'Istres, et avec pour mission principale la dissuasion nucléaire, soit regroupé aux côtés de l'Escadron de Chasse 1/91 "Gascogne", à Saint-Dizier donc.

Enfin, outre ces changements de bases entre les différents escadrons, il se pourrait également que les aéronefs de l'Armée de l'Air abandonnent la nomenclature qu'ils portent actuellement, où l'on trouve le numéro de la base où ils sont stationnés ainsi que les deux lettres qui correspondent à l'identification issue de la réglementation de l'aviation civile. A la place, on retrouverait des aéronefs comme il y a quelques années, avec le numéro de l'escadre, suivi des deux lettres obligatoires.

Par exemple, pour le Mirage 2000D n°671 de l'EC 3/3 "Ardennes", actuellement immatriculé 133-XK, le passage en escadre transformera son immatriculation en 3-XK. Autre exemple, le Rafale C 118-GK du RC 2/30 "Normandie-Niémen" portera l'immatriculation 30-GK.

Base aérienne Unités présentes sur la base aérienne après le projet Vision 2019
118 - Mont-de-Marsan

30ème escadre

- EC 2/30 "Normandie-Niémen"

- EC 3/30 "Lorraine"

- ECE 5/330 "Côte d'Argent"

- Prochain escadron Rafale conventionnel

113 - Saint-Dizier

4ème escadre

- EC 1/91 "Gascogne"

- EC 2/4 "La Fayette" ; doit être dissout en 2018 avec l'arrivée du second escadron nucléaire sur Rafale

- ETR 2/92 "Aquitaine"

104 - Al Dhafra

7ème escadre 

EC 1/7 "Provence"

133 - Nancy-Ochey

3ème escadre

- EC 1/3 "Navarre"

- EC 2/3 "Champagne"

- EC 3/3 "Ardennes"

- ETD 2/7 "Argonnes"

 

Partager cet article

Commenter cet article

Jean 23/07/2015 22:49

Bonjour, vous avez oublié l'ESTA 2E.003 de nancy qui fait aussi partie de l'escadre.