Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Chammal : Troisième relève pour les trois Mirage 2000D

Chammal : Troisième relève pour les trois Mirage 2000D

Photo : (c) EMA / Armée de l'Air - Décollage d'un Mirage 2000D depuis la Jordanie, avec au fond, un A400M.

Le Dimanche 28 Juin 2015, après cinq heures de vol sans escale, trois Mirage 2000D, appartenant à la 3è escadre de chasse de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey, se sont posés sur la Base Aérienne Projetée (BAP) installée sur la base aérienne d'Azraq, dans le désert jordanien.

Dans le communiqué publié par l'Armée de l'Air, celle ci indique que dès l'arrivée de ces trois appareils, les mécaniciens français déjà présents sur place ont équipé les Mirage 2000D "de contre-mesures électroniques (brouillages, leurres infrarouge, leurres électromagnétiques et détecteurs de départ missiles), et selon une configuration avionique (fréquences radio, codes GPS, codes armement) propre au théâtre d’opération Chammal, afin d’être aptes à effectuer des missions de guerre".

Cette relève vient prendre le relais du second détachement de Mirage 2000D déployé dans le cadre de l'opération Chammal. Les pilotes de ce second détachement, soutenus par différents corps de métier au sol, ont effectué pas moins de 1 000 heures de vol ainsi que 215 sorties aériennes depuis la Jordanie, et au-dessus du territoire irakien.

Le second détachement avait été envoyés en Jordanie le 28 Février 2015, au terme d'un vol d'une durée de 04h20, et soutenu pour le ravitaillement en vol par un A310 MRTT de la Luftwaffe.

Selon le dernier point presse effectué par l'Etat-Major des Armées, entre le Jeudi 02 et le Jeudi 09 Juillet 2015, les moyens aériens de l'opération Chammal ont effectué douze missions aériennes, avec la réalisation de quatre frappes "dans les régions de Mossoul, Sinjar, Falloujah et Baiji", et qui ont permis de détruire sept objectifs au sol, dont "des bâtiments et de l’armement lourd du groupe terroriste Daech (Ou Organisation Etat Islamique, NDLR)".

Par ailleurs, il est nécessaire de noter que les éléments de la force Chammal qui sont déployés sur la base aérienne d'Azraq, en Jordanie, ne sont plus intégrés au sein d'un détachement air, mais au sein d'une Base Aérienne Projetée (BAP). Depuis le 15 Juin 2015, mais l'Etat-Major des Armées n'a officialisé la nouvelle qu'à la fin du mois de Juin, la nouvelle BAP est sous le commandement du colonel Laurent.

Selon le Ministère de la Défense, une BAP est un "système de combat et un pion tactique élémentaire interarmées à dominante Air permettant la mise en œuvre cohérente et maîtrisée de toutes les capacités qui y sont déployées". Elle "s’inscrit désormais dans le temps et prouve chaque jour l’efficacité de son fonctionnement grâce aux excellents résultats obtenus depuis sa mise en place".

Partager cet article

Commenter cet article