Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Barkhane : L'Armée de l'Air déploie deux Mirage 2000C à Niamey, au Niger

Barkhane : L'Armée de l'Air déploie deux Mirage 2000C à Niamey, au Niger

Photo : (c) R. Nicolas-Nelson / Armée de l'Air - Deux Mirage 2000C lors de leur convoyage vers la base aérienne de Niamey, au Niger.

Le 05 Juillet 2015, l'Armée de l'Air a déployé, sur la base aérienne 101 de Niamey, au Niger, deux Mirage 2000C de l'Escadron de Chasse 2/5 "Ile de France" afin de les intégrer dans l'opération Barkhane, qui vise à lutter contre les groupes terroristes au sein de la bande sahélo-saharienne.

L'information a été divulguée par l'Armée de l'Air dans un communiqué publié le 16 Juillet 2015, où elle détaille les différentes étapes de ce convoyage, entre la base aérienne 115 d'Orange, et celle de Niamey.

Une des particularités de ce déploiement réside dans le fait que ce convoyage s'est déroulé sur deux jours, accompagné par un ravitailleur C-135FR du Groupe de Ravitaillement en Vol 2/91 "Bretagne", et avec notamment une escale sur l'aéroport de Dakar pour y passer la nuit, avant de redécoller le lendemain matin, avec deux nouveaux pilotes qui ont pris la relève des deux autres qui ont fait la première partie du voyage.

La décision de réaliser un convoyage en plusieurs étapes fait suite à, selon le commandant de bord du ravitailleur, cité par l'Armée de l'Air, aux différentes "autorisations de survol et des capacité à ravitailler deux chasseurs en vol".

L'arrivée de ces deux Mirage 2000C a permis de faire rentrer en France un Mirage 2000D, ce qui porte donc à deux 2000D et deux 2000C le détachement air sur la base aérienne de Niamey, qui à pour mission d'assurer un appui aérien au profit des troupes au sol et des frappes d'objectifs, comme des chefs jihadistes.

Afin de mener à bien les missions qui leurs sont confiées, les pilotes de chasse de Mirage 2000C emporteront deux bombes air-sol guidées laser GBU-12 ou des Mk 82 non guidées en point ventral, et auront une capacité de tir canon, indisponible sur les Mirage 2000D étant donné que ce sont des appareils biplaces. Avant leur déploiement sur place, le lieutenant-colonel Gauthier Dewas, commandant du 2/5 "Ile de France" et de ce détachement de Mirage 2000C, a indiqué que lui et ses aviateurs de l'escadron se sont entraînés au tir air-sol, en coopération avec les équipages des Mirage 2000D de la 3ème escadre de la base aérienne 133 de Nancy.

Pour rappel, le 15 Avril 2015, le Chef d'Etat-Major de l'Armé de l'Air, le général Denis Mercier, avait révélé lors d'une audition devant les députés de la commission de la Défense nationale et des forces armées, que l'Armée de l'Air préparait l'envoi de Mirage 2000C dans la bande sahélo-saharienne, et des Mirage 2000N en Jordanie, contre l'Organisation Etat Islamique au-dessus de l'Irak.

Cette décision était obligatoire et fait directement suite aux nombreuses opérations extérieures que doivent assurer les équipages des Mirage 2000D et des mécaniciens au sol. Elle permettra notamment de soulager et de reposer l'ensemble des aviateurs de la 3ème escadre de Nancy, et de conserver du potentiel sur les Mirage 2000D, que ce soit au niveau de sa cellule ou des heures de vol.

Partager cet article

Commenter cet article