Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Inde suspend les vols de sa flotte de Jaguar après le crash de l'un d'entre eux

L'Inde suspend les vols de sa flotte de Jaguar après le crash de l'un d'entre eux

Photo : (c) Inconnu - Les restes de la carcasse du Jaguar indien qui s'est écrasé Mardi 16 Juin 2015.

Si il y a bien un pays et son Ministère de la Défense qui est, malheureusement, habitué à publier des communiqués de presse à la suite du crash d'un aéronef de sa force aérienne, c'est bien l'Inde. Le dernier accident en date, impliquant un Jaguar, est survenu Mardi 16 Juin 2015 à proximité de la ville d'Allahabad, dans l'Etat d'Uttar Pradesh, dans le Nord du pays.

Dans le très court communiqué publié par le Ministère indien de la Défence, ce dernier a indiqué que le Jaguar, qui a décollé de la la base aérienne de Bamrauli aux alentours de 07h25 (heure locale), qui est également utilisée comme aéroport civil, s'est écrasé au retour de sa mission d'entraînement, alors que l'appareil s'apprêtait à atterrir, vers 08h50 (heure locale).

Selon les médias locaux indiens, l'appareil s'est écrasé dans un champ et a endommagé un mur d'enceinte qui se trouvait à proximité. De plus, les deux pilotes à bord de l'appareil, qui se sont éjectés, auraient indiqué à la tour de contrôle de la région qu'un incident majeur venait de toucher leur appareil. Ils auraient alors perdu le contrôle de l'appareil, les obligeants à s'éjecter.

En attendant les conclusions de l'enquête qui vient d'être ouverte, la Force Aérienne Indienne a cloué au sol sa flotte de Jaguar M et S, composée d'environ 115 unités. Il s'agit, pour l'année 2015, du second crash impliquant un Jaguar puisque le premier est intervenu au mois de Mars dernier, où un problème technique avait contraint le pilote à s'éjecter.

Selon la Force Aérienne Indienne, depuis le mois de Novembre 2011, l'Inde a perdu neuf Mig-21, quatre Su-30MKI, ainsi que cinq Jaguar. Les différents accidents de ces appareils, dont certains ont coûté la vie aux pilotes, sont dus, selon les diverses conclusions des enquêtes, à un mauvais entretien au sol de l'appareil, ou à une erreur de l'équipage.

A titre d'exemple, et selon The Indian Express, sur les cinq crashs des Jaguar, le premier est dû à une erreur des employés de l'avionneur indien Hindustan Aeronautics Limited (HAL), le second provient d'un mauvais entretien de la part des mécaniciens au sol, et le troisième a été causé par une erreur de pilotage. Le quatrième accident est toujours en cours d'investigation et une nouvelle enquête vient d'être engagée pour le cinquième.

Partager cet article

Commenter cet article

Alban 21/06/2015 15:57

ça va finir par leur coûter toutes ces conneries (surtout si ils commencent à crasher leurs futurs Rafales).