Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La sortie de piste du JAS-39D Gripen hongrois serait due à une faute humaine

La sortie de piste du JAS-39D Gripen hongrois serait due à une faute humaine

Photo : (c) Josef Vostarek/CTK via AP - Le JAS-39D hongrois qui a fait la sortie de piste est d

Mardi 19 Mai, dans le cadre de l'exercice international "Lion Effort 2015", un JAS-39D Gripen de la Force Aérienne Hongroise a fait une sortie de piste sur la base aérienne tchèque de Čáslav au retour d'une mission d'entraînement.

Le pilote de chasse, en place avant, et son navigateur, en place arrière, se sont éjectés en toute sécurité et n'ont pas été blessés lors de l'éjection. Cependant, comme visible sur la photo ci-dessus, l'appareil a été considérablement abîmé avec l'arrachage du haut de la dérive, d'une partie de l'aile gauche, et de l'ensemble du cockpit, qui s'est littéralement détaché du reste du Gripen.

Après l'accident, le porte-paroles de la base aérienne de Čáslav avait déclaré devant des journalistes qu'il était encore trop tôt pour tirer des conclusions au sujet de cet accident, et qu'il n'est "pas possible de déterminer si le drame a été causé par une défaillance technique ou une erreur humaine".

Cependant, ce dernier avait quand même indiqué que selon les premières constatations, une vitesse trop élevée lors de l'atterrissage pourrait être à l'origine de cette sortie de piste. Et c'est ce qui semble se confirmer, presque une semaine après l'accident.

En effet, Vendredi 22 Mai, lors d'un déplacement sur la base aérienne de Čáslav, le Ministre tchèque de la Défense a déclaré qu'un défaut technique n'est pas à l'origine du crash de l'appareil. Le Ministre a clairement indiqué "qu'il n'y avait pas de problème technique".

L'enquête et les personnes qui sont chargées de la mener à bien vont donc se concentrer sur les actions du pilote tout au long de sa phase d'atterrissage, afin de déterminer les causes précises de l'accident. L'absence de défaillance technique permet également à la Force Aérienne Hongroise de pouvoir maintenir en vol ses douze JAS-39C Gripen (monoplace), ainsi que son seul JAS-39D (biplace), qu'elle loue à l'avionneur suédois Saab, jusqu'en 2026.

Partager cet article

Commenter cet article