Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Huit militaires sont décédés dans le crash de leur hélicoptère UH-1Y Venom au Népal

Huit militaires sont décédés dans le crash de leur hélicoptère UH-1Y Venom au Népal

Photo : (c) USMC - Un hélicoptère UH-1Y Venom au cours d'un vol d'entraînement.

Après le terrible tremblement de terre qui a frappé le Népal le 25 Avril 2015 et qui a fait, pour l'instant, plus de 8 000 morts, les Etats-Unis ont décidé d'envoyer sur place à Katmandou, capitale du Népal, des moyens aériens, comme les quatre MV-22B Osprey, issus du Marine Medium Tiltrotor Squadron 262, stationnés sur la Marine Corps Air Station de Futenma, sur l'île d'Okinawa, au Japon, ainsi que trois UH-1Y Venom, appartenant au Light Attack Helicopter Squadron 469, habituellement stationnés sur la Marine Corps Air Station Miramar, en Californie.

Cependant, au cours d'une de ces missions d'assistance, qui a eu lieu le Mardi 12 Mai, un UH-1Y Venom, avec six militaires de l'US Marine Corps et deux militaires népalais à bord, a disparu des écrans radars qui surveillaient la région en fin d'après-midi, heure locale.

Lorsque le colonel Steven Warren, porte-paroles du Ministère américain de la Défense, a évoqué cet accident devant la presse, il a indiqué que l'hélicoptère venait de déposer une première cargaison et qu'il était en route pour en déposer une seconde dans une autre ville, mais que celui-ci a disparu à proximité de la ville de Charikot, située au Nord-Est du Népal.

Le jour de cette disparition, des hélicoptères qui se trouvaient dans la région ont entendu à la radio une conversation où des pilotes indiquaient avoir un problème de carburant, sans pour autant donner plus d'indications. A la suite de ces événements, l'US Marine Corps a alors pris la décision de lancer des opérations de recherche afin de retrouver l'hélicoptère et son équipage, avec l'espoir qu'il soit vivant.

Malheureusement, dans un communiqué publié Vendredi 15 Mai, l'US Marine Corps a indiqué qu'une équipe de recherche népalaise avait identifié une épave, qui pouvait être celle du UH-Y1 qui s'est écrasé trois jours auparavant. Des militaires américains de l'US Marine Corps se sont alors rendus sur place afin de confirmer qu'il s'agissait bien de l'épave de cet hélicoptère, et que les huit militaires à bord, six américains et deux népalais, étaient décédés dans le crash.

A la suite de ce tragique accident, l'US Marine Corps a dépêché des enquêteurs sur place afin d'analyser la scène du crash et a également ouvert une enquête afin d'apporter des éléments de réponse. Les deux UH-1Y Venom, ainsi qu'un MV-22B Osprey, ont été affectés au transport des secouristes et des enquêteurs sur le site du crash.

L'US Marine Corps est très engagée dans cette opération qui porte le nom "Sahayogi Haat". Au dernier bilan officiel, communiqué le 11 Mai 2015, les aéronefs, comprenant, non plus trois mais deux hélicoptères UH-1Y Venom, quatre MV-22B Osprey, deux KC-130J Super Hercules, ainsi que quatre C-17 Globemaster III, ont effectué plus de 515 heures de vol, ont transporté 480 tonnes d'aide humanitaire, et ont également transporté presque 1 000 personnes au cours de ces différentes missions. Au total, les Etats-Unis déploient 300 militaires américains afin d'assister les secours au sol et de coordonner ce déploiement.

Partager cet article

Commenter cet article