Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Les F-16 israéliens s'entraînent contre des systèmes sol-air S-300 en Grèce

Les F-16 israéliens s'entraînent contre des systèmes sol-air S-300 en Grèce

Photo : (c) Force Aérienne Israélienne - Vol en formation de deux F-16i israéliens.

Depuis plus de cinq ans maintenant, l'Iran est en négociation avec la Russie afin que celle ci lui livre des systèmes sol-air S-300 russes (Code OTAN : SA-10 Grumble) afin d'assurer la défense de son espace aérien avec des moyens terrestres.

Cependant, la décision de ne pas vendre et d'exporter ces missiles à l'Iran a été prise par l'ancien président russe Dmitri Medvedev il y a quelques années, en raison d'une forte pression de la communauté internationale et des sanctions qui auraient pu être apportées contre la Russie par l'ONU, car il était interdit de vendre des missiles ainsi que des lanceurs de missiles à Téhéran.

Mais depuis la suspension de l'exportation de ces S-300, les rapports de force ont évolué et les tensions entre la Russie et les Etats-Unis avec les pays européens, en raison notamment de l'annexion de la Crimée par Moscou, se sont durcies.

De fait, dans le courant du mois d'Avril 2015, l'actuel président russe, Vladimir Poutine, a pris la décision d'accorder la livraison de ces systèmes sol-air S-300 à l'Iran, bien qu'il existe des soupçons de livraisons secrètes de ces missiles qui seraient intervenues durant la suspension des négociations.

Seulement, Israël voit d'un très mauvais œil la conclusion de cette vente et la livraison de ces systèmes sol-air à son voisin et ennemi iranien. C'est pourquoi, la Force Aérienne Israélienne s'est rendue en Grèce afin de s'entraîner à contrer ces systèmes de défense sol-air.

En effet, du 20 au 30 Avril 2015, le Ministère grec de la Défense a organisé son exercice annuel, appelé INIOXOS-2015. Cet exercice, un des plus grands et des plus importants, a vu la mise en oeuvre de plus de 150 avions de chasse de la Force Aérienne Grecque, que ce soit des F-16C/D, des F-4E Phantom II, des Mirage 2000EG/-5, dans le cadre de nombreuses opérations, comme des missions de frappes aériennes en territoire ennemi face à des systèmes de défense sol-air, d'attaque à la mer contre des navires, de Combat Search And Rescue, d'escorte d'aéronefs lents et à forte valeur ajoutée (ravitailleurs, AWACS), etc...

C'est donc dans ce cadre là que la Force Aérienne Israélienne a envoyé en Grèce dix F-16i Sufa, provenant, selon le blog The Aviationist, du Squadron 201 "The One", du 253 "The Negev", du 107 "The Knights of the Orange Tail", et du 119 "The Bat".

Au cours de ces différentes et complexes missions, les pilotes de chasse israéliens ont pu se confronter aux systèmes sol-air S-300 appartenant aux forces armées grecques, et recueillir du renseignement sur ces missiles, afin de pouvoir les étudier, d'observer leur fonctionnement, leur faiblesse, et de mettre en place des tactiques pour s'assurer de disposer de tous les éléments nécessaires si un raid aérien est requis contre des centrales nucléaires iraniennes qui seraient protégées par ces systèmes là.

Les missiles sol-air S-300 russes sont mis en oeuvre via un premier camion qui dispose d'un puissant radar capable de détecter et suivre plusieurs cibles aériennes à la fois, d'un second camion qui fait office de poste de commandement, et d'un troisième camion, où sont installés les missiles. Ces derniers disposent, suivant les versions, d'une portée d'environ 120km et d'une altitude de croisière qui s'établit à 27km. Guidé par le radar, le missile serait capable d'atteindre la vitesse de Mach 6,5.

Le plus

Vidéo : Vol en basse altitude d'un F-16i israélien dans une vallée grecque, au cours de l'exercice INIOXOS-2015.

(D'autres vidéos sont disponibles sur ce même site).

Partager cet article

Commenter cet article

Ahmed Jiddou ALY 05/06/2015 00:23

Je ne crois pas que les deux pays soient vraiment des voisins. S'ils l'avaient été, ils seraient déjà en guerre!