Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

VIDEO : Vol tactique à bord d'un hélicoptère NH-90 Caïman au Mali

VIDEO : Vol tactique à bord d'un hélicoptère NH-90 Caïman au Mali

Le 03 Novembre 2014, deux hélicoptères NH-90 Caïman TTH (Tactical Transport Helicopter) du 1er Régiment d’Hélicoptères de Combat (1er RHC) ont été déployés à Gao, au Mali, dans le cadre de l'opération Barkhane.

Avant d'être engagés dans leur première opération extérieure, les NH-90 Caïman de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT) ont rejoint le Mali par les airs, via Malaga (en Espagne), les îles espagnoles de Gran Canaria dans l'Océan Atlantique, Dakar (au Sénégal), avant de rejoindre Gao.

Sur place, les hélicoptères et leurs équipages ont pour mission d'assurer le transport de fret et de militaires français dans la région. Ces jeunes hélicoptères peuvent transporter jusqu’à vingt combattants ou 2,5 tonnes de fret, et ils assurent également une meilleure protection à l'équipage et aux passagers contre les tirs ennemis ou en cas de crash.

Venus relever deux hélicoptères Puma, les NH-90 TTH "possèdent une manœuvrabilité et une agilité lui permettant d’assurer des missions de jour et de nuit dans des conditions aussi éprouvantes que le désert", assure l'Etat-Major des Armées.

Ces qualités, bien que l'appareil ait quelques défauts, sont exposées dans cette vidéo publiée par l'EMA, et tournée en Mars 2015. Deux NH-90 Caïman TTH évoluent en basse altitude au-dessus de l'Adrar des Ifoghas (vol tactique) afin de récupérer un Groupement de Commandos Parachutistes (GCP), ayant achevé une mission de contrôle de zone.

On notera, à la fin de cette vidéo, les tapis anti-sable pour les aires de poser des hélicoptères, très enviés outre-Atlantique (comprendre "par les forces armées américaines"). Les premiers kits de ce type ont été commandés en 2009, au nombre de vingt-cinq, et pour un montant de 2,5 millions d'euros.

A ce propos, le Ministère de la Défence indique que "les tapis anti-sable pour hélicoptères (TAHEL) sont conçus pour l'aménagement de zones temporaires de poser et de stationnement d'hélicoptères. Au cours des opérations extérieures, les hélicoptères ne se posent pas seulement sur des terrains aménagés, mais aussi très fréquemment sur des terrains sablonneux, boueux ou humides. L'utilisation de tapis anti-sable améliore la sécurité des atterrissages dans ces conditions difficiles. Elle permet aussi de diminuer le vieillissement des turbines lié à l'absorption de corps étrangers et la fréquence de remplacement des pales. La disponibilité et le coût d'entretien des aéronefs sont ainsi améliorés".

La société française qui les produits, Deschamps, "est une PME charentaise, installée dans la région d'Angoulême. Elle est, entre autres, spécialisée dans la conception, la production et la commercialisation de tapis de sol adaptés à de nombreux secteurs tels que l'accessibilité des personnes à mobilité réduite, la défense, l'aéroportuaire, l'agro-alimentaire et la protection de l'environnement".

Pour apprécier au mieux cette vidéo, une lecture en haute définition (1080p) et en plein écran s'impose.

Partager cet article

Commenter cet article