Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Trois Rafale B prennent la relève des Rafale présents à N'Djamena

Trois Rafale B prennent la relève des Rafale présents à N'Djamena

Photo : © A. Jeuland / Armée de l'Air - Décollage d'un Rafale B depuis N'Djamena, armé de GBU-12.

Dans le cadre de l'opération Barkhane, qui s'étend dans la bande sahélo-saharienne, depuis la Mauritanie jusqu'au Tchad, en passant par le Mali et le Niger, la France déploie un effectif d'environ 3 000 militaires afin de contrer les groupes terroristes qui sévissent dans la région, et en particulier au Nord du Mali et à proximité de la frontière libyenne.

Afin de soutenir ces militaires au sol, l'Armée de Terre et l'Armée de l'Air déploient, outre des moyens terrestres, des aéronefs. Dans cet inventaire des moyens aériens, les forces armées françaises mettent en oeuvre sept avions de transport (C-130 Hercules, C-160 Transall, et CN-235 Casa), vingt hélicoptères (NH-90 Caïman, Caracal, Puma, Tigre HAP), quatre drones (Harfang et MQ-9 Reaper), ainsi que trois Mirage 2000D, au Niger, et trois Rafale, au Tchad.

C'est dans ce cadre là que Samedi 18 Avril, trois Rafale B (biplaces) de l'Escadron de Chasse 1/91 "Gascogne" ont décollé de la base aérienne 113 de Saint-Dizier afin de rallier la base aérienne de N'Djamena, au Tchad. Ce déploiement a pour but de relever les trois Rafale présents sur place, ainsi que les pilotes de chasse.

Cette relève est effective pour les pilotes de chasse ainsi que pour l'équipage qui met en oeuvre le ravitailleur C-135FR, du Groupe de Ravitaillement en Vol 2/91 "Bretagne", et qui était déjà présent sur zone depuis environ un mois et demi, selon Le Journal de l'Aviation. Au cours de ce vol, deux ravitaillements en vol ont été nécessaires auprès du tanker afin de rejoindre N'Djamena.

Ce déploiement, qui n'est pas le premier, des pilotes et des Rafale issus des Forces Aériennes Stratégiques, démontre la capacité de ces pilotes à effectuer des missions conventionnelles sur des théâtres d'opérations conventionnels, que ce soit en Libye, au Mali, mais aussi en Irak.

A noter que ces trois Rafale B effectueront des missions au profit des militaires dans la bande sahélo-saharienne, mais également dans le cadre de l'opération Sangaris, qui se déroule en Centrafrique, et où l'appui des chasseurs a été nécessaire à plusieurs reprises avec une frappe aérienne depuis un Mirage 2000D (lire l'article à ce sujet) et avec la passe-canon d'un Rafale, évidemment.

Partager cet article

Commenter cet article