Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le porte-avions Charles de Gaulle quitte l'opération Chammal

Le porte-avions Charles de Gaulle quitte l'opération Chammal

Photo : (c) EMA - Appontage d'un Rafale M sur le Charles de Gaulle au retour d'une mission en Irak.

Depuis le Lundi 23 Février 2015, et après être entré dans le Golfe Persique le 15 Février, le groupe aéronaval français est officiellement intégré au sein de l'opération française Chammal, qui vise à frapper des objectifs de l'Etat Islamique afin de soutenir les troupes irakiennes et kurdes qui se battent au sol contre ces jihadistes.

Depuis ce jour, le Groupe Aéronaval (GAN), composé de douze Rafale M, de neuf Super-Étendard Modernisés, d'un E-2C Hawkeye, de la frégate de défense aérienne Chevalier Paul et de son hélicoptère Caïman Marine, du pétrolier-ravitailleurs Meuse, d'un sous-marin nucléaire d’attaque, et de la frégate anti-sous-marine HMS Kent de la Royal Navy, a effectué les missions qui lui étaient confiées.

Huit semaines après son engagement, l'Etat-Major des Armées vient d'annoncer officiellement que le Groupe Aéronaval vient de se désengager et de quitter l'opération Chammal afin de poursuivre sa mission "Arromanches 2015". Le communiqué, publié hier Dimanche 19 Avril, indique que "l’engagement du GAN dans l’opération Chammal s’achève après huit semaines de contribution aux opérations aériennes de la coalition, aux côtés des avions et des pilotes de l’armée de l’Air française qui poursuivent leur mission d’appui aux forces de sécurité irakiennes".

Au cours de cette mission, "le Groupe Aérien embarqué (GAé) [Rafale M, SEM, et E-2C Hawkeye, NDLR] a réalisé quotidiennement 10 à 15 sorties de combat depuis le porte-avions Charles de Gaulle" afin de réaliser "des missions d’appui aérien, de reconnaissance et de contrôle du trafic aérien au-dessus de la zone de conflit". Par ailleurs, tout au long de son déploiement dans l'opération Chammal, "le groupe aéronaval et ses 2 600 marins ont parcouru 15 000 nautiques" et ce fût aussi l'occasion d'évaluer l'interopérabilité entre les bâtiments et les aéronefs de l'US Navy et ceux de la Marine Nationale.

L'Etat-Major des Armées précise que pour ce volet de l'opération, "le GAN a ainsi été engagé au sein de la Task Force aéronavale conduite par le porte-avions américain USS Carl Vinson et une frégate britannique, le HMS Kent, a assuré aux côtés de la frégate de défense aérienne Chevalier Paul et de plusieurs escorteurs américains, la sécurité du groupe". Des photos des Rafale M sur le porte-avions américains USS Carl Vinson sont disponibles dans cet article.

A partir de maintenant, le porte-avions Charles de Gaulle et son escorte se dirigent "vers Goa, en Inde, afin de conduire avec le groupe aéronaval indien la cinquième édition de l’exercice Varuna". Dans cette nouvelle phase, "la frégate anti sous-marine Jean de Vienne vient relayer le HMS Kent" de la Royal Navy.

Le plus

Vidéo : Retour d'une mission au-dessus du territoire irakien pour deux Rafale M

Retour de mission de deux Rafale Marine sur le porte avion Charles de Gaulle.Crédit: Etat-major des armées / Marine nationale

Posted by Armée française - opérations militaires OPEX (page officielle) on dimanche 19 avril 2015

Partager cet article

Commenter cet article