Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Pologne sélectionne l'hélicoptère H225M Caracal

La Pologne sélectionne l'hélicoptère H225M Caracal

Photo : © O. Ravenel / Armée de l'Air - Largage de leurres infrarouges pour ce Caracal de l'Armée de l'Air en Afghanistan.

Alors que de nombreux pays européens diminuent leurs budgets consacrés à leurs forces armées, la Pologne prend le chemin inverse et a augmenté ses dépenses militaires de 2% entre 2013 et 2014. En effet, face à la guerre qui se déroule dans l'Est de l'Ukraine et avec une modernisation nécessaire des forces armées polonaise, Varsovie a octroyé 7,7 milliards d'euros à son Ministère de la Défense.

De plus, si la Pologne veut moderniser ses forces armées, elle doit acquérir des nouveaux matériels afin de remplacer certains armements qui commencent à accuser le poids des ans. Ce vaste programme de modernisation, qui touche les forces terrestres, maritimes, et aériennes, doit s'achever en 2022, pour un montant total de 33,5 milliards d'euros. C'est notamment le cas avec les hélicoptères de manœuvre et de transport Mi Mi-2, Mi-14, et Mi-17, répartis au sein de la Force Aérienne Polonaise, de la Marine Polonaise, et de la Force Terrestre Polonaise.

Cette flotte d'hélicoptères de transport, composée d'une trentaine d'aéronefs, va donc être modernisée avec les hélicoptères H-225M Caracal de l'avionneur européen Airbus Helicopters (ancienne désignation EC-725, pour les versions militaires).

En effet, hier Mardi 21 Avril, Airbus Helicopters et la Pologne ont officialisé dans un communiqué la pré-sélection de l'hélicoptère Caracal. L'aéronef, qui a été préféré face à l'américain Sikorsky avec son Black Hawk et face à l'italo-britannique Agusta Westland avec son AW-149, va entrer dans une phase de tests au profit des forces armées polonaises. La Pologne va tester l'hélicoptère pour savoir si ses capacités correspondent bien aux demandes de Varsovie, et Airbus Helicopters va être à l'écoute afin d'apporter des solutions et des réponses si la Pologne demande une modification d'un point particulier de l'appareil.

Dans son communiqué, Airbus Helicopters a indiqué qu'il coopère "étroitement avec les forces armées polonaises, pendant la période des essais, afin de répondre à toutes questions et demandes et démontrer ainsi que le Caracal satisfait à l’ensemble des critères de l’appel d’offres et des besoins opérationnels".

Ce contrat, évalué entre 2,5 et 3,5 milliards d'euros, prévoit la vente de cinquante hélicoptères H-225M Caracal, au lieu des soixante-dix initialement prévus. Si les tests confirment que le choix du Caracal est le bon, la Pologne pourrait recevoir ses premiers hélicoptères à partir de 2017. Bien que Sikorsky et Agusta Westland sont bien implantés en Pologne avec une usine d'assemblage pour le premier et avec la filiale du polonais PZL-Swidnik pour le second, c'est l'européen Airbus qui a gagné ce contrat.

Bien que cet hélicoptère dispose de remarquables qualités, la sélection de l'aéronef a également joué sur le fait qu'Airbus Helicopters a implanté, en Février 2015, un centre de recherche et de développement à Lodz, dans le centre de la Pologne, et avec le fait que si le contrat est signé, une usine d'assemblage sera installée en Pologne toujours.

Airbus Group espère ne pas en rester là et envisage également de remporter l'appel d'offres polonais qui vise, celui ci, à remplacer les hélicoptères de combat Mil Mi-24 (Mil Mi-25 ou -35 suivant les versions consacrées à l'export). Si Airbus Helicopters propose son hélicoptère Tigre, les Etats-Unis et Boeing espèrent placer l'AH-64E Apache, tandis que l'Italie et Agusta ont proposé l'A.129 Mangusta (désigné AW-129 pour l'export).

Le Caracal est un appareil qui est utilisé par la France lors de ses opérations conventionnelles, ou non, que ce soit en Afghanistan, au Tchad, en Somalie pour une opération des Forces Spéciales, en Libye, et au sein de la bande sahélo-saharienne. Il est également utilisé et commandé par le Mexique, la Thaïlande, la Tunisie, le Kazakhstan, l'Indonésie, la Malaisie, l'Arabie Saoudite, et le Brésil.

Partager cet article

Commenter cet article