Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Indonésie cloue au sol sa flotte de F-16 après un feu sur un de ses appareils

L'Indonésie cloue au sol sa flotte de F-16 après un feu sur un de ses appareils

Photo : (c) Force Aérienne Royale Australienne - Un F-16A indonésien lors d'un exercice, en 2009.

Jeudi 16 Avril, un F-16A, appartenant à la Force Aérienne de l'Armée Nationale Indonésienne, a pris feu alors qu'il s'apprêtait à décoller de l'aéroport international de Halim Perdanakusuma, au Sud-Est de la ville de Jakarta, en Indonésie.

L'appareil, qui était accompagné par quatre autres F-16A, allait décoller de l'aéroport afin de surveiller et de protéger l'espace aérien de la région étant donné qu'un sommet Asie-Afrique, avec de nombreux hauts-dirigeants asiatiques et africains, a lieu en ce moment à Jakarta, afin explorer les opportunités commerciales entre les deux continents.

Selon les premiers éléments disponibles, au tout début de la phase du décollage, l'arrière de l'aéronef a commencé à prendre feu, au niveau de la dérive et du réacteur. Selon les témoins présents sur place, une explosion aurait été entendue avant le début de l'incendie, qui aurait eu lieu vers 08h15, heure locale. Quelques instants après, le pilote de chasse indonésien a avorté le décollage et est sorti de l'appareil. Il est sain et sauf mais a été transféré dans un hôpital militaire de la région de Jakarta afin d'y subir des examens et de soigner ses blessures mineures.

Le porte-paroles de la Force Aérienne de l'Armée Nationale Indonésienne a déclaré que "l'avion était sur le point de décoller, il y a eu un incendie dans le moteur, et le pilote a immédiatement décidé d'interrompre le vol".

A la suite de cet incident, et selon le très sérieux média IHS Jane's, la Force Aérienne de l'Armée Nationale Indonésienne vient de clouer au sol la totalité de sa flotte de F-16A/B/C/D après l'incident qui s'est déroulé Jeudi 16 Avril. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de ce feu, qui a totalement détruit le F-16A, et pour permettre le plus rapidement possible aux pilotes de pouvoir reprendre les airs.

En attendant que les F-16 reprennent les airs, et afin d'assurer la protection de ce sommet Asie-Afrique, l'Indonésie peut compter sur les seize Su-27 (monoplaces) et Su-30 (biplaces) "Flanker" qu'elle dispose, livrés par la Russie après un désaccord entre Washington et Jakarta en 1997.

Partager cet article

Commenter cet article

VIDAL 20/04/2015 14:58

Relation avec l'accident du F16 en Espagne ??