Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La France redéploie un E-3F AWACS au sein de l'opération Chammal

La France redéploie un E-3F AWACS au sein de l'opération Chammal

Photo : (c) EMA - Un E-3F AWACS Sentry à Al Udeid, au Qatar.

Après avoir récemment engagé le Groupe Aérien Embarqué, composé, entre autre, de onze Rafale M et de neuf Super-Etendard Modernisés de la Marine Nationale, la France continue de renforcer son dispositif aérien militaire dans la lutte contre l'Etat Islamique en Irak.

En effet, Jeudi 19 Mars, le Ministère de la Défense a indiqué dans son point presse hebdomadaire qu'un E-3F Sentry AWACS vient d'être intégré au sein de l'opération Chammal, afin de réaliser des missions au-dessus du territoire irakien.

L'appareil, appartenant à l'Escadron de Détection et Contrôle Aéroportés (EDCA) 00.036 "Berry", a rejoint la base aérienne d'Al Udeid, au Qatar, Dimanche 15 Mars, "avant de réaliser sa première mission trois jours plus tard".

Les équipages français "sous contrôle opérationnel américain et en collaboration avec les pays alliés, assurent des fonctions de Command and Control au sein de la coalition" internationale, qui frappe l'Etat Islamique en Irak, mais aussi en Syrie pour une petite partie des pays de la coalition.

Ce n'est pas la première fois que l'Armée de l'Air intègre un E-3F AWACS au sein de cette opération, qui a débuté au mois de Septembre 2014. En effet, entre le 24 Octobre et le 15 Novembre 2014, un premier appareil avait réalisé neuf missions qui avaient pour objectif "d'assurer le commandement et la conduite de l’ensemble des aéronefs de la coalition évoluant sur le théâtre".

A cette occasion, et pendant trois semaines, l'équipage français et leur E-3F, "parfaitement interopérable, a relié les moyens aériens au centre de commandement d’Al Udeid au Qatar, permettant de réagir en quelques minutes en appui des forces armées irakiennes". En moyenne, les missions qui étaient effectuées sur ce théâtre d'opérations duraient neuf heures.

Dans le cadre de ce nouveau déploiement, la mission des aviateurs français devrait s'écouler pendant trois mois, avec notamment une relève une fois la moitié du temps passé sur place écoulé.

Partager cet article

Commenter cet article

xenon club 23/03/2015 22:06

Heureusement notre pays est bien équipé en aéronautique.