Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Arabie Saoudite a perdu un F-15S lors d'une mission au Yémen

L'Arabie Saoudite a perdu un F-15S lors d'une mission au Yémen

Photo : (c) Pentagone - Décollage d'un F-15 saoudien lors d'un exercice aux Etats-Unis.

Depuis le Mercredi 25 Mars, l'Arabie Saoudite a constitué une coalition arabe qui comprend l'Egypte, la Jordanie, le Soudan, le Maroc, le Qatar, le Pakistan, le Koweït, Bahreïn, ainsi que les Emirats Arabes Unis, et qui a pour objectif de frapper des cibles appartenant aux milices chiites, soutenues par l'Iran, qui ont pris Sanaa, la capitale du Yémen, et qui ont progressé vers le Sud du pays.

Au cours d'une mission effectuée dans le cadre de cette opération, qui porte le nom "Decisive Storm", un F-15S, spécialisé dans les missions air-sol, et appartenant à la Force Aérienne Royale Saoudienne, s'est abîmé en mer, au-dessus du Golfe d’Aden,

Selon les informations transmises par l'agence de presse saoudienne SPA, le F-15S a été victime d'une défaillance technique qui a conduit le pilote et son navigateur officier systèmes d'armes, en place arrière, à s'éjecter en pleine mer.

Pour des raisons qui ne sont pas connues, peut être tout simplement par manque de compétences et de formations dans le domaine du CSAR (Combat Search And Rescue - Recherche et Sauvetage au Combat), ce n'est pas un hélicoptère des forces armées saoudiennes, mais un hélicoptère HH-60G Pave Hawk de l'US Air Force, spécialisé dans ce type de mission, qui a secouru les deux aviateurs saoudiens.

Les aviateurs américains ont décollé de la base aérienne de Djibouti, avec la protection et le soutien de deux bâtiments de l'US Navy : l'USS Sterett, un croiseur lance-missiles qui a coordonné l'opération, et l'USS New York, un navire amphibie qui était également dans la zone en soutien.

Deux heures après leur éjection, le pilote et le navigateur ont été récupérés sains et saufs et ont été transportés à l’hôpital pour y subir des examens de routine

Partager cet article

Commenter cet article